Mbole (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbole.

Les Mbole sont un peuple d'Afrique centrale établi en République démocratique du Congo.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe quelques variantes : Bambole, Bole, Imona, Mboles[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le mbole, une langue bantoue dont le nombre de locuteurs était estimé à 100 000 en 1971[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Mabiala Mantuba-Ngoma et al., Losa Flechtwerke der Mbole, Munich, F. Jahn,‎ , 57 p. — catalogue d'expositions à Berlin, Bayreuth et Witzenhausen en 1989-1990
  • (de) Erika Sulzmann, Quellen zur Geschichte und Sozialstruktur der Mbóle und Imoma (Ethnie Móngo, Zaire), Berlin, Dietrich Reimer Verlag,‎ , 116 p. (ISBN 3-496-00851-2)
  • (en) Daniel P. Biebuyck, « Sculpture from the Eastern Zaire Forest Regions: Mbole, Yela, and Pere  », African Arts, Los Angeles, vol. 10, no 1,‎ , p. 54-61, 99-100
  • (en) Marc Leo Felix, « Mbole  », dans 100 peoples of Zaire and their sculpture: the handbook, Zaire Basin Art History Research Foundation,‎ , p. 104
  • (en) Bernadette van Haute-De Kimpe, « The Mbole and their lilwa sculptures  », Africa insight, Pretoria, vol. 15, no 4,‎ , p. 288-297
  • François Neyt, Arts traditionnels et histoire au Zaïre, Université Catholique de Louvain,‎ , p. 27 et suiv.
  • Kalala Nkudi, Le Lilwakoy des Mbole du Lomami : essai d'analyse de son symbolisme, Bruxelles, Cedaf,‎ , 33 p.
  • Minga Shanga M. et Lukolanday Humudi (collab.), « Valeur et sens du système anthroponymique des Bambole (Haut-Zaïre) », dans Ize-Senze, Kabulampuka Kanyinda et al., Symbolique verbale et rituelle chez les Sakata, Lele, Wongo, Kuba, Lulua, Mbole et Vira (Rép. du Zaïre), Bandundu, Ceeba,‎ , 135 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :