Mbo (peuple du Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbo.

Les Mbo sont un peuple bantou d'Afrique centrale établi au sud-ouest du Cameroun, dans la Région du Littoral et une partie de la région de l'Ouest, Kekem Santchou. Cette dernière initialement au littoral avant 1960 fut concédée à l'ouest[pas clair] dans l'optique de contrer et contenir le mouvement national UPC qui sévissait à l'ouest pour réclamer l'indépendance du Cameroun.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe quelques variantes : Mboo, Mbos, Sambo[1].

Langue[modifier | modifier le code]

La langue des Mbo est le mbo, une langue bantoue dont le nombre de locuteurs était estimé à 45 000 en 1995[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue (code «mbo») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A. Willcox et D. Nambu, « Wildlife hunting practices and bushmeat dynamics of the Banyangi and Mbo people of Southwestern Cameroon », in Biological Conservation, 2007, 134 (2), p. 251–261
  • Marguerite Diengué-Ngolé, Les chemins de la noce : essai sur l'élite féminine chez les Mbo du Cameroun, Université Paris 5, 1989, 309 p. (thèse de 3e cycle d'Anthropologie)
  • Ibrahim Mouiche, « Les Mbo », in Autorités traditionnelles et démocratisation au Cameroun : entre centralité de l'État et logiques de terroir, Lit, Münster, 2005, p. 229-230 (ISBN 9783825890841)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]