Mazerulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mazerulles
Mazerulles
Mairie, école et salle polyvalente
Blason de Mazerulles
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Nancy
Canton Grand Couronné
Intercommunalité Communauté de communes de Seille et Mauchère - Grand Couronné
Maire
Mandat
Franck Diedler
2014-2020
Code postal 54280
Code commune 54358
Démographie
Population
municipale
266 hab. (2015 en augmentation de 9,92 % par rapport à 2010)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 35″ nord, 6° 22′ 56″ est
Altitude Min. 202 m
Max. 283 m
Superficie 6,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mazerulles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mazerulles

Mazerulles est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mazerulles est située à 17 km au nord-est de Nancy sur la RN 74, à 13 km de Château-Salins, 3 km de Moncel-sur-Seille, 2,5 km de Sornéville et Champenoux, et 3,5 km de Brin-sur-Seille. Mazerulles est une petite commune de 260 habitants dont la surface n'excède pas 617 hectares, bien que, depuis 2004, son patrimoine s'est enrichi de 41 hectares 85 ares de forêt qui ont été donnés à la commune.

Le territoire de la commune est limitrophe de 6 communes.

Communes limitrophes de Mazerulles
Brin-sur-Seille Moncel-sur-Seille
Amance Mazerulles
Champenoux Erbéviller-sur-Amezule Sornéville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Une charte de Renaud, évêque de Toul, de l'an 1110, portant confirmation des biens de l'abbaye de Saint-Epvre de la même ville, mentionne la donation qui avait été faite à cette abbaye par Bencelin, chevalier de Mazerules (de Maccroles), de tout ce qu'il avait au village de Champenoux.

En 1283, les frères de la maison (commanderie) de Robécourt et de celle de Saint-Jean du Vieil Aître près de Nancy, abandonnent au duc de Lorraine Ferry III quatre livrées de terre à toulois qu'ils avaient sur la saline de Rosières et sur les rentes et issues de Fléville, et ce prince leur donne en échange « touz les homes et toutes les femes avec lour tenemens », qu'il y a en la ville de Maizerueles, se réservant la garde, la haute justice, etc. (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem).

Un titre de 1479 fait mention d'une ferme que les dames Pécheresses de Nancy possédaient à Mazerules. Le 2 décembre 1612, Jean Peletier, commissaire des salpêtres au duché de Lorraine, donne ses reversales à cause d'ascensement à lui fait de 25 arpents et trois quarts de bois sis au ban de Mazerules. Par lettre patentes du 28 mars 1618, le duc Henri confirme le traité passé, en 1283, entre le duc Ferry et le commandeur de Saint Jean touchant les droits de moyenne et basse justice donnés audit seigneur commandeur du village de Mazeruelle En 1712, la communauté est composée d'environ 30 habitants.

C'est une ancienne commune du canton de Château-Salins. Restée française en 1871, elle a été rattachée au canton de Nancy-Est ainsi que les communes de Moncel-sur-Seille et Sornéville.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 José Glacet    
mars 2014 en cours Franck Diedler    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2015, la commune comptait 266 habitants[Note 1], en augmentation de 9,92 % par rapport à 2010 (Meurthe-et-Moselle : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
271282351342340394408409401
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
356326380344300295258259256
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
255245168155153149155144155
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
150161264272260248247245260
2015 - - - - - - - -
266--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
Église de la Sainte-Croix

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de la Sainte-Croix.XVIIIe, restaurée XIXe.
  • Monument aux morts.
  • Croix de chemin.
  • Statue de la Vierge.


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]