Mayflower (yacht)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mayflower
Mayflower, photographie de John S. Johnston
Mayflower, photographie de John S. Johnston

Gréement Sloop
Débuts 1886
Longueur hors-tout 30,55 m
Longueur flottaison 26,06 m
Maître-bau 7,19 m
Tirant d'eau 6,10 m (dérive sortie)
Voilure 774 m²
Déplacement 110 tons
Architecte Edward Burgess
Chantier George Lawley & Son, Boston
Armateur Charles Jackson Paine

Le yacht Mayflower était le defender américain qui remporta la sixième coupe de l'America en 1886, face au challenger écossais Galatea.

Construction[modifier | modifier le code]

Le sloop Mayflower était de second yacht conçu par Edward Burgess pour défendre la Coupe de l'America. Il est construit dans le chantier George Lawley & Son de Boston (Massachusetts), et lancé pour le compte du général Charles J. Paine. Il était entièrement construit en bois de chêne et de pin.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lors des régates de sélection, Mayflower l'emporte sur les voiliers Puritan, Priscilla et Atlantic, ce qui lui permet d'être sélectionné pour défendre la Coupe en 1886. Il permet au trophée de rester aux États-Unis en battant le bateau écossais Galatea deux victoires à zéro.

Le Mayflower en 1891, gréé en goélette.

Il est vendu en 1889 à F. Townsend Underhill, qui le transforme en goélette. En 1905, il change à nouveau de propriétaire, Lady Eva Barker, qui le fait motoriser. Elle le loue à l'aventurier Guy Hamilton Scull, afin de chercher le trésor d'un galion espagnol qui avait sombré au large de la Jamaïque. Le Mayflower fait naufrage lors d'un cyclone près de Cuba, et son équipage est sauvé par des navires de passage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :