Maximilien d'Egmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant une personnalité image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et une personnalité néerlandaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maximilien d'Egmont (1509 - Bruxelles, 24 décembre 1548), comte de Buren et de Leerdam (nl), seigneur d'IJsselstein et Sint Maartensdijk, élevé au rang de chevalier de la Toison d’Or (1531), Stathouder de Frise, général impérial, était le fils de Florent d'Egmont et de Marguerite de Glymes-Bergen.

Son irruption inattendue, à la tête d'une armée de secours néerlandaise, en 1546 décida de la guerre de Smalkalde et donna la victoire aux Impériaux : Egmont, dit « le comte de Buren », eut désormais la réputation d'un des meilleurs généraux de son temps ; mais il fut emporté par la maladie à la fleur de l'âge. En apprenant sa mort prochaine de la bouche de son médecin personnel, l'illustre Vésale, il demanda qu'on l'aide à s'équiper de son armure et se fit transporter dans un fauteuil pour y rendre l'âme.

Il épousa en 1531 Françoise de Lannoy (1513 - 1562) dame de Lannoy, Rollancourt, Boulers, Santes et Tronchiennes, Pairesse de Flandres. Fille de Hugues IV de Lannoy et de Marie de Bouchout. Leur fille, Anne d'Egmont (1533-1558), épousa plus tard Guillaume d'Orange.

Bibliographie[modifier | modifier le code]