Maxime de Saragosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Maxime de Saragosse (en latin : Maximus Caesaraugustensis) est un évêque catholique dans l'Espagne wisigothique de la fin du VIe siècle et du début du VIIe siècle.

De 592 à 619, il est l'évêque de la cité de Caesaraugusta.

Durant son épiscopat a lieu le deuxième concile local de Saragosse (592), contre l'arianisme, répandu chez les Goths malgré la conversion du roi Recared (587 ; officiellement en 589), qui a fait du christianisme nicéen trinitaire la seule religion officielle de son royaume.

Maxime de Saragosse assiste également aux conciles de Barcelone et d'Egara.

Selon Isidore de Séville (De viris illustribus, § 46), il était l'auteur d'une œuvre littéraire importante, à la fois en prose et en vers, dont une brève histoire (« historiola ») de l'Espagne sous la domination des Wisigoths. Il n'en reste à peu près rien. À la fin du XVIe siècle, le faussaire Jerónimo Román de la Higuera, exploitant la notice d'Isidore, a fabriqué une prétendue chronique de Maxime de Saragosse, dont il a fait une continuation de celle de « Flavius Lucius Dexter », tout autant inventée par lui. Ces falsifications ont été éditées à plusieurs reprises, avant que leur vrai caractère soit dénoncé par le texte Censura de historias fabulosas, écrit par Nicolás Antonio au XVIIe siècle, mais publié seulement en 1742.

Voir aussi[modifier | modifier le code]