Maxime Minot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Minot.

Maxime Minot
Illustration.
Maxime Minot en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans et 2 mois)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 7e de l'Oise
Législature XVe
Groupe politique LR
Prédécesseur Édouard Courtial
Maire d'Étouy

(3 ans, 3 mois et 11 jours)
Élection
Prédécesseur Monique Debosque
Successeur Alain Randon
Vice-président de la communauté de communes du Clermontois

(1 an, 2 mois et 2 jours)
Prédécesseur Jean-Pierre Thieffaine
Biographie
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Clermont (France)
Nationalité Française
Parti politique Les Républicains
Profession Adjoint de direction en accueil collectif de mineurs

Maxime Minot, né le à Clermont, est un homme politique français. Il est l'actuel député de la 7e circonscription de l'Oise.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2008, âgé de 20 ans, Maxime Minot est élu au conseil municipal de sa commune natale d'Etouy. Il est élu maire sans étiquette de la commune à la suite des élections municipales de 2014[1].

Lors des élections législatives de 2017, Édouard Courtial choisit de ne pas se représenter pour rester président du conseil départemental de l'Oise. Maxime Minot est désigné par Les Républicains pour lui succéder dans la septième circonscription de l'Oise[2],[3]. Dans une circonscription où François Fillon n'a réuni que 13,41 % des voix à l'élection présidentielle[3], Maxime Minot a pour suppléant le député sortant[4]. Il est élu député au second tour, le , avec 60,52 % des voix, face au candidat de La République en marche[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressources relatives à la vie publiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
  • Propos recueillis par J.B., « Maxime Minot, le plus actif député de l’Oise : « Y’a les diseux et les faiseux » : Maxime Minot est le député (LR) de la 7e circonscription. Premier du classement établi par le Parisien pour l’Oise, il est également parmi les vingt plus actifs en incluant les élus d’Ile-de-France », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).