Maxime Daniel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daniel.
Maxime Daniel
Denain - Grand Prix de Denain, 13 avril 2017 (B102).JPG
Maxime Daniel lors du Grand Prix de Denain 2017
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
RennesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2009VC Saint-Hilaire
2010-2012Sojasun espoir-ACNC
Équipes professionnelles
08.2010-12.2010[n 1]Saur-Sojasun (stagiaire)
08.2011-12.2011[n 2]Saur-Sojasun (stagiaire)
2013Sojasun
2014-2016AG2R La Mondiale
01.2017-07.2017Fortuneo-Vital Concept
07.2017-12.2017Fortuneo-Oscaro
2018Fortuneo-Samsic
2019Arkéa-Samsic

Maxime Daniel, né le à Rennes, est un coureur cycliste français, professionnel de 2013 à 2019. Il est membre de l'équipe Arkéa-Samsic.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maxime Daniel débute en 2003 au Vélo Club Saint Hilaire puis à l'Étoile cycliste rennaise. Il intègre, à la sortie des juniors, l'équipe de division nationale Sojasun espoir-ACNC, basée à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, en Ille-et-Vilaine.

En 2012, il remporte le ZLM Tour (manche de la Coupe des Nations espoirs) et termine 5e du Tour des Flandres espoirs. Ses bonnes performances lui permettent d'être recruté par l'équipe professionnelle Sojasun, avec laquelle il signe un contrat de deux ans[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Sojasun[modifier | modifier le code]

Pour ses débuts professionnels en 2013, Maxime Daniel est troisième de la première étape du Tour méditerranéen en février[2]. Au mois d'août, il remporte sa première victoire professionnelle lors du 75e Tour du Portugal. Il passe près du succès à l'arrivée de la première étape où il règle le sprint du peloton, seulement devancé par Alexander Serov, parti dans les derniers hectomètres[3]. Il se rattrape six jours plus tard. Cette fois-ci personne ne précède le peloton et Maxime Daniel s'adjuge la sixième étape à l'issue d'un sprint massif, bien protégé par Yannick Talabardon puis lancé par Jimmy Engoulvent[4].

AG2R La Mondiale[modifier | modifier le code]

À l'issue de cette saison, tandis que l'équipe Sojasun disparaît, Maxime Daniel est recruté pour trois ans par la formation AG2R La Mondiale[5]. Il commence l'année 2014 en Australie, au Tour Down Under, dans l'anonymat des classements[6]. Il s'octroie par la suite quelques accessits lors de différentes épreuves comme le Tour du Poitou-Charentes où il se classe second de la première étape derrière Mark Cavendish.

2017-2019 : dernières saisons chez Fortuneo/Arkéa[modifier | modifier le code]

Au mois de novembre 2016, il s'engage avec l'équipe continentale professionnelle française Fortuneo-Vital Concept[7]. Retenu avec sa nouvelle équipe pour participer à Paris-Nice dans l'optique d'épauler Daniel McLay, il doit finalement renoncer à l'épreuve, souffrant d'une tendinite à la cheville contractée après les premières classiques flandriennes[8]. Sur la Ronde de l'Oise, il passe proche de la victoire, 2e de la deuxième et de la quatrième étape, devancé par Yannis Yssaad puis Jordan Levasseur. Le 21 juin, en Belgique, il termine 4e de Halle-Ingooigem, remportée par Arnaud Démare, puis 7e du GP Cerami mi-juillet. En août, sur le Tour de l'Ain, il complète le podium lors d'une étape dédiée aux sprinters, précédé par Nacer Bouhanni et Samuel Dumoulin. Le 16 août, son équipe annonce sa prolongation pour deux saisons supplémentaires.

En 2018, il se distingue lors du week-end de Coupe de France dans les Pays de la Loire, 5e de la Classic Loire-Atlantique puis 7e de Cholet-Pays de la Loire le lendemain. En 2019, il remporte au sprint la dernière étape du Tour de la communauté de Madrid. À 28 ans, il annonce arrêter sa carrière à la fin de l'année pour devenir agriculteur à Saint-Maugan[9].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[10] nc[11] nc[12]
UCI Europe Tour 290e[13] 229e[14] 547e[15] 390e[16]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Championnats de Bretagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er août 2010 au 31 décembre 2010
  2. Du 1er août 2011 au 31 décembre 2011

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maxime Daniel néo-pro chez Saur-Sojasun en 2013 », sur directvelo.com, (consulté le 9 août 2012)
  2. « Tour Méditerranéen, étape 1 », sur directvelo.com, (consulté le 13 février 2013)
  3. « Alexander Serov dupe les sprinters », sur www.cyclismactu.net, (consulté le 17 août 2013)
  4. « Maxime Daniel : "Vraiment top" », sur www.cyclismactu.net, (consulté le 17 août 2013)
  5. « Néo-pros : Le bilan de Maxime Daniel », sur directvelo.com, (consulté le 8 février 2014)
  6. (en) « Results Santos Tour Down Under (AUS/UWT) - 2014 », sur www.uci.html.infostradasports.com (consulté le 8 février 2014)
  7. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 6 novembre 2016)
  8. « Fortuneo-Vital Concept — Maxime Daniel renonce à Paris-Nice », sur velo101.com,
  9. Arkéa-Samsic. Maxime Daniel : « Pourquoi j’arrête… »
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :