Maxime Belleville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maxime Belleville
Image illustrative de l’article Maxime Belleville
Maxime Belleville
Contexte général
Sport Saut à ski
Période active Jusqu'en 2000
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance
Lieu de naissance Chamonix
Décès (à 30 ans)
Lieu de décès Chamonix-Mont-Blanc
Club Argentière

Maxime Belleville est un sauteur à ski, et guide de haute montagne français né le à Chamonix en Haute-Savoie et mort le en montagne dans la vallée Blanche de Chamonix.

Parcours en saut à ski[modifier | modifier le code]

Maxime Belleville commence la compétition internationale en saut à ski pendant la saison 1996-1997 de la Coupe continentale masculine de saut à ski et termine sa première saison à la 127e place en marquant 18 points. C'est pendant la saison 1997-1998 qu'il émerge avec une 22e place au classement général avec 423 points[1]. C'est grâce à ces résultats que Maxime Belleville peut ensuite concourir l'été suivant au Grand prix 1998, compétition à laquelle il termine à la 41e place ex-aequo avec les skieurs Jakub Janda, Wolfgang Loitzl et Andreas Widhölzl[2].

Pendant les deux saisons suivantes, et malgré les résultats obtenus pendant la saison 1997-1998, incluant une victoire au concours de Villach[3], Maxime reste à sa grande déception cantonné à ne pouvoir concourir que dans la Coupe continentale. En conséquence, et malgré quelques résultats significatifs obtenus pendant ses deux dernières années en saut à ski, Maxime Belleville sent sa motivation pour poursuivre la compétition en saut à ski au plus haut niveau s'émousser et il prend la décision de mettre un terme à sa carrière en saut à ski à l'issue de la saison 1999-2000 pour pouvoir se consacrer à plein temps à l'alpinisme et ainsi suivre les traces de son père en devenant à son tour guide de haute montagne à la Compagnie des guides de Chamonix.

Décès[modifier | modifier le code]

Maxime Belleville meurt accidentellement le , jour de son trentième anniversaire, dans l'exercice de son métier de guide. Il est victime d’une chute dans une crevasse glaciaire dans la descente de l'itinéraire de ski de haute montagne de la vallée Blanche alors qu'il accompagnait un groupe de skieurs en tant que guide, et ce malgré l'efficacité des secours arrivés très rapidement sur les lieux de l'accident[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats en Grand Prix[modifier | modifier le code]

Résultats en Grand Prix d'été de saut à ski
Saison Classement Points
1998 41e 9

Résultats en Coupe continentale[modifier | modifier le code]

Il monte sur deux podiums, obtenant une victoire et une troisième place.

Résultats en Coupe continentale[1].
Saison Classement Points
1996-1997 127e 18
1997-1998 22e 423
1998-1999 127e 16
1999-2000 127e 7

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maxime Belleville : Continental Cup Standings », sur fis-ski.com.
  2. (en) Cup Standings, sur fis-ski.com
  3. (pl) Maxime Belleville, sur wyniki-skoki.hostingasp.pl
  4. Philippe Cortay, « Le guide disparait dans une crevasse devant ses clients », sur ledauphine.com, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :