Max Edrei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Max Edrei est un architecte français né à El Simbillâwein (Égypte) le 12 août 1889 et mort à Mantes-la-Jolie le 27 septembre 1972.

Études à Paris, lycée Janson-de-Sailly, bachelier ès-sciences en 1916. Commence ses études d'architecture à l'École des Beaux Arts, qu'il interrompt pendant les années de guerre après s'être engagé dans l'aviation. Il sort architecte diplômé en 1924.

Il est lauréat, du concours pour l'ossuaire de Douaumont, qui est achevé en 1932, en association avec Léon Azéma et Jacques Hardy. Ils sont ensemble lauréats du concours international pour la construction du Palais de Justice du Caire.

De cette association naitront de nombreuses réalisations en Égypte dans un style proche de l'Art Déco, mitigé de références à l'Égypte ancienne.

Parmi les bâtiments officiels, le collège Saint-Marc d'Alexandrie et le lycée franco-égyptien du Caire, ainsi que de nombreuses villas dans les beaux quartiers.

Après 1956, Max Edrei quitte l'Égypte et prend sa retraite professionnelle à Paris.

Quelques travaux[modifier | modifier le code]

  • Villa de Alexander Green au 5 Ibn Malek Street à Gizeh, 1930, démolie après 1956
  • Union Building, Zamalek (avec la participation de Garo Balyan).
  • Immeuble Chaker Khayatt, 1936, Adil Abou Bakr Street, Zamalek
  • Immeuble Mohamed Shahin Pasha (Sheikh Hamza), 1936
  • Immeuble Hettena (Manakh), avant 1936
  • Villa de M. Cicurel, Alexandrie avec Léon Azéma et Jacques Hardy
  • Cinema Radio (avec la participation de Garo Balyan), Soliman Pasha Street
  • Ernest & Grace Wissa Bldg, Adil Abou Bakr Street, Zamalek
  • Green Villa
  • Karkegi Bldg, (Tunis Embassy), Saray al-Gezira Street, Zamalek
  • Immobilia Bldg, Cherif Pasha/Kasr al-Nil Street, avec Gaston Rossi, 1940
  • Justice Palace, Fouad Avenue
  • Hettena Bldgs, Abdel Khalek Sarwat Street (ex-Queen Farida; Manakh)
  • Mohammed Shahine Pasha Bldg, Sheik Hamza Street, Cairo
  • F. Nahas vaults in Melchite Cemetery, Old Cairo
  • Villa Rolo (Goethe Institute), Alexandrie (1926)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Humbert, Jean-Marcel (dir.), France-Egypte. Dialogues de deux cultures, Paris, Association française d'action artistique, Paris-Musées, Gallimard-L'Œil, 1998.
  • Volait, Mercedes, Architectes et architectures de l’Égypte moderne (1830-1950) : genèse et essor d'une expertise locale, Paris, France : Maisonneuve et Larose, 2005 (Architectures modernes en Méditerranée).
  • Volait, Mercedes, Le Caire - Alexandrie, deux architectures européennes, 1850 - 1950, Le Caire : Centre d'études et de documentation économique, juridique et sociale, Institut français d'archéologie orientale, 2001 (Études urbaines, 5).