Max Brito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Max Brito

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (49 ans)
à Abidjan (Côte d'Ivoire)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Centre
ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1988-1995Biscarrosse olympique
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1994-1995Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Max Brito, né le à Abidjan, est un joueur de rugby à XV ivoirien, paralysé à la suite d'une blessure reçue pendant la Coupe du monde de 1995 en Afrique du Sud contre les Tonga.

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Brito, qui a deux frères, Patrick et Fabrice, eux aussi joueurs joueur de rugby, rejoint son père en France en 1972. C’est en 1980 qu’il commence le rugby au Biscarrosse olympique.

Max Brito, qui ne devait pas participer à la Coupe du monde de 1995, remplace son frère Patrick forfait en raison d'une pubalgie[1]. Le match (entre la Côte d'Ivoire et les Tonga) est commencé depuis trois minutes lorsque Brito, sortant de sa défense, est plaqué par Inoke Afeaki avant que plusieurs joueurs ne lui tombent dessus, le laissant sans connaissance par terre. Brito est emmené en urgence à l'hôpital Unitas de Pretoria où l'équipe médicale constate des dommages graves aux vertèbres. Il subit plusieurs opérations de la quatrième et cinquième vertèbres, mais reste paralysé sous la nuque[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Frédéric Potet, « Max Brito, la vie immobile », sur lemonde.fr, (consulté le 28 novembre 2013)