Max-Josef Pemsel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Max-Josef Pemsel
Max-Josef Pemsel

Naissance
Ratisbonne
Décès (à 88 ans)
Munich
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903–1919).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1922–1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade Generalleutnant
Années de service 1916-1945-1956-1961
Commandement 6e division de montagne
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer

Max-Josef Pemsel ( à Ratisbonne - à Munich) est un Generalleutnant allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a reçu en 1944 la Croix de chevalier de la Croix de fer. Cette décoration est attribuée pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Max-Josef Pemsel entre dans l'armée allemande pendant la Première Guerre mondiale en avril 1916 en tant que volontaire. Il est affecté au 11e régiment de réserve d'infanterie de l'armée bavaroise, avec laquelle il voit l'action sur le front occidental. Le 30 avril 1918, il est promu Oberleutnant (lieutenant). Après l'armistice, Max-Josef Pemsel reste dans l'armée réduite allemande Reichswehr. En 1935, il devient officier d'état-major dans la 1re division de montagne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il combat dans différents théâtres. En 1941, pendant l'invasion de la Yougoslavie, il est le chef d'état-major du XVIII. Gebirgskorps. En 1944, il est promu au grade de Generalleutnant (lieutenant-général) et nommé chef d'état-major de la 7e Armée, avec laquelle il coordonne la première réponse allemande à l'opération Overlord. En août 1944, Max-Josef Pemsel est transféré vers la Finlande et prend le commandement de la 6e division de montagne, qu'il conserve jusqu'au 19 avril 1945. Le 9 décembre 1944, il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer. En avril 1945, il est transféré vers l'Italie, où il devient chef d'état-major du groupe d'armées Ligurie. Il se rend le 26 avril 1945 et reste prisonnier de guerre jusqu'en avril 1948.

Le 26 avril 1956, Max-Josef Pemsel entre dans la nouvelle armée allemande : la Bundeswehr au grade de Generalmajor et reçoit le commandement de la Wehrbereich VI (Munich). Le , il est promu au grade de général commandant du II. Korps (de), stationné à Ulm. Le 30 janvier 1958, il est promu au grade de Generalleutnant.

Max-Josef Pemsel prend sa retraite le 30 septembre 1961 et meurt le 30 juin 1985 à Munich.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
  1. (de) Veit Scherzer, Die Ritterkreuzträger : die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchivs, Ranis/Jena, Scherzers Militaer-Verlag, (réimpr. 2005, 2006), 846 p. (ISBN 3-938-84517-1 et 978-3-938-84517-2, OCLC 891773959), S.586
Source

Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Iéna, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes