Maux croisés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maux croisés est un téléfilm français de Claude Chabrol diffusé en 1989.
Ce téléfilm est le deuxième tourné pour la série télévisée Les Dossiers secrets de l'inspecteur Lavardin diffusée entre septembre 1988 et février 1990.

Les 4 épisodes
  1. L'Escargot noir
  2. Maux croisés
  3. Le Château du pendu
  4. Le Diable en ville

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jean Lavardin passe quelques jours paisibles parmi les curistes et les touristes de la petite station thermale de Montecatini[1]. Pour briser cette appréciable tranquillité, un jeu télévisé doit prochainement se dérouler dans la petite ville. L'émission sera retransmise en direct. Dès lors, chacun y va de ses préparatifs pour accueillir l'événement. Mais, un assassin sévit sur la personne de Claire Anello, une romancière à succès. Or, cette femme de milliardaire n'est pas la seule cible du tueur. Le finaliste du jeu est, lui aussi, retrouvé mort. Lavardin, venu se refaire une santé, n'a plus guère l'occasion de prendre les eaux. Il commence son enquête sans tarder.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Maux croisés
  • Réalisation : Claude Chabrol
  • Scénario : Dominique Roulet et Claude Chabrol
  • Décors : Carlo Leva
  • Costumes : Antonella Amato
  • Photographie : Jean Rabier
  • Montage : Monique Fardoulis
  • Décors plateau : Stefano Bulgarelli, Gianfranco Capuani
  • Production : Philippe Baraduc
  • Sociétés de production : Technisonor
  • Sociétés de co-production : TF1, Cosmovision (France), Rai3 (Italie), RTBF (Belgique), TSR (Suisse), RTP (Portugal)
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Format : Couleur
  • Genre : Policier
  • Durée : 90 min
  • Date de diffusion : sur TF1

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Lavardin ? Un vero uomo », Manuela Zadro, La Repubblica, 10 décembre 1988 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]