Mausolée de Théodoric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mausolée de Théodoric
Mausoleum of Theoderic.JPG

Vue du mausolée.

Présentation
Type
Matériau
Construction
Commanditaire
Statut patrimonial
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Date d'entrée
Identifiant
Critères
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

Le mausolée de Théodoric (en italien : mausoleo di Teodorico) est un monument historique italien situé à environ 1 km au nord-est du centre-ville de Ravenne (Émilie-Romagne).

Ce mausolée en pierre blanche d'Istrie[1], est composé de deux niveaux décagonaux. Son toit est un monolithe d'un diamètre de 11 mètres et d'un poids de 300 tonnes. Il fut érigé en l'an 520 à la demande de Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths (474-526), fondateur en 493 du royaume ostrogoth d'Italie.

La manière en « zig-zag » d'assembler les voussoirs en façade quoique pratiquée dans l'Empire romain pendant la période impériale, au VIe siècle ne semble plus pratiquée qu'au Proche-Orient, ce qui fait émettre l'hypothèse que le mausolée serait le fait d'un architecte qui viendrait de Syrie ou d'Asie mineure[2],[note 1]. Le monument présente en outre la seule voûte d'arêtes appareillée en pierre de taille subsistante de la péninsule italienne (on trouve cependant des exemples plus anciens et très semblables dans d'autres provinces de l'Empire romain, comme à l'arc de triomphe de Cáparra en Espagne, datant de la fin du Ier siècle).

Sarcophage en porphyre qui aurait accueilli la dépouille royale.

Le mausolée a accueilli la dépouille du roi à sa mort survenue en 526. Au début de la guerre gothique, les Byzantins du général Bélisaire dispersèrent les restes du roi après la prise de Ravenne, capitale ostrogothique, en 540.

Transformé en oratoire dans les années 560, le mausolée a accueilli la dépouille du pape Victor II en 1057.

Parmi les rois « barbares » qui ont régné dans l'ancien Empire romain d'Occident entre le Ve et le VIIIe siècle, Théodoric est le seul dont le tombeau a été préservé.

Le mausolée de Théodoric fait partie d'un ensemble de huit monuments paléochrétiens de Ravenne inscrits patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1996.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre résistante à l'usure de l'eau de mer, utilisée en blocage dans la lagune de Venise.
  2. Deborah Mauskopf Deliyannis. Ravenna in Late Antiquity: AD; 7. Ravenna capital: 600-850 AD.; Cambridge University Press, 29 janv. 2010 - 444 page

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « L'étonnante qualité de la taille et de l'assemblage des blocs de cet édifice offre des analogies tellement frappantes avec l'architecture de la Syrie paléochrétienne, qu'il est absolument assuré que l'architecte qui l'érigea était originaire de ce pays, où l'art de la voûte connut un développement remarquable ». Dans Adam 2011, p. 207

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Adam, La Construction romaine : Matériaux et techniques., Grands manuels picards., , Sixième édition. éd., 367 p. (ISBN 2708408984)