Maurizio Malvestiti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurizio Malvestiti
Image illustrative de l’article Maurizio Malvestiti
Mgr Malvestiti,
le jour de sa consécration épiscopale
Biographie
Naissance (67 ans)
à Marne (Italie)
Ordination sacerdotale
par Mgr Clemente Gaddi (it)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le cardinal Leonardo Sandri
Dernier titre ou fonction Évêque de Lodi
Évêque de Lodi
Depuis le
Autres fonctions
Fonction religieuse
Sous-secrétaire à la congrégation pour les Églises orientales (2009-2014)

Blason
In silentio et spe
(en silence et dans l'espérance)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Maurizio Malvestiti, né le à Marne en Italie, dans la commune de Filago, est un prélat catholique italien, évêque de Lodi depuis le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les fonts baptismauxMgr Malvestiti a été baptisé.

Maurizio Malvestiti est né le dans un hameau de la commune de Filago, dans la province de Bergame en Italie et il reçoit le baptême en l'église paroissiale Saint-Barthélemy.

C'est au séminaire diocésain de Bergame qu'il fait ses études ecclésiastiques, et est ordonné prêtre le . Il poursuit ses études théologiques à Rome et perfectionne aussi ses connaissances en français et en anglais.

Il exerce d'abord son ministère comme vicaire paroissial à Pedrengo. Dès 1978, il est également professeur puis vice-recteur du petit séminaire de Bergame.

En 1994, il rejoint la curie romaine où il devient official, puis chef de service à la Congrégation pour les Églises orientales. Il y occupe en particulier les fonctions de secrétaire particulier auprès des trois cardinaux préfets qui se succèdent à la tête de la congrégation pendant cette période, Achille Silvestrini, Ignace Moussa I Daoud et Leonardo Sandri. En 2009 il est nommé sous-secrétaire (c'est-à-dire numéro 3) de la congrégation[2]. Il est alors également membre de la commission bilatérale entre le Saint-Siège et les États d'Israël et de Palestine.

Il est également professeur à l'Institut pontifical oriental, recteur de l'église Saint-Blaise-des-Arméniens de Rome, chapelain conventuel de l'ordre de Malte.

Le , le pape François le nomme évêque de Lodi en Lombardie[3],[4]. Il est consacré le par le cardinal Leonardo Sandri et installé en la cathédrale de Lodi le [5], accueilli et proclamé nouvel évêque par le cardinal Angelo Scola. La liturgie solennelle est célébrée par presque tous les prêtres du diocèse, par le chapitre de la cathédrale, par le cardinal Leonardo Sandri et par plusieurs évêques, dont Mgrs Giacomo Capuzzi, Nino Staffieri, Diego Coletti (it) et Claudio Baggini[6].

Le il nomme le père Bassiano Uggè (1968, sous-secrétaire à la conférence épiscopale italienne (CEI))[7] nouveau vicaire général du diocèse[8].

Distinction[modifier | modifier le code]

Médailles civiles[modifier | modifier le code]

Rang ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Le patriarche maronite Bechara Boutros Rahi impose ses mains sur la tête de Maurizio Malvestiti durant l'ordination épiscopale. Derrière le patriarche, les cardinaux Sandri et Müller.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) L'Eco di Bergamo.it, « La Diocesi di Bergamo in festa - Mons. Malvestiti vescovo di Lodi », sur ecodibergamo.it, (consulté le 26 août 2014)
  2. (it) L'Eco di Bergamo.it, « Il bergamasco mons. Maurizio Malvestiti Sottosegretario alle Chiese Orientali », (consulté le 26 août 2014)
  3. (it) Il Cittadino, « Mons. Malvestiti nuovo vescovo », sur ilcittadino.it, (consulté le 26 août 2014)
  4. (it) Mgr Maurizio Malvestiti, « Il primo messaggio ai fedeli (Le premier message aux fidèles) », sur ilcittadino.it, (consulté le 27 août 2014)
  5. (it) « Il nuovo vescovo di Lodi entra in Duomo: Malvestiti pastore della Diocesi », sur ilgiorno.it, (consulté le 3 novembre 2014)
  6. (it) « Nuovo vescovo di Lodi: il forte abbraccio dei fedeli », sur ilgiorno.it, (consulté le 11 novembre 2014)
  7. (it) « Don Bassiano Uggè sottosegretario alla Cei », sur ilcittadino.it, (consulté le 10 juillet 2015)
  8. (it) « Don Uggè nuovo vicario generale », sur ilcittadino.it, (consulté le 10 juillet 2015)
  9. (ro) Klaus Iohannis, « Decretul nr. 437/2015 privind conferirea unor decorații », sur lege5.ro, (consulté le 29 juin 2018)
  10. (it) « Maurizio Malvestiti è il nuovo vescovo di Lodi », sur avvenire.it, (consulté le 27 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]