Maurizio Fondriest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fondriest
Maurizio FONDRIEST.jpg

Maurizio Fondriest sur le Critérium de Lèves 1997

Informations
Naissance
(50 ans)
Cles +
Nationalité
Équipes professionnelles
1987 Ecoflam-BFB Bruciatori
1988 Alfa Lum-Legnano-Ecoflam
1989-1990 Del Tongo
1991-1992 Panasonic
1993-1995 Lampre
1996 Roslotto
1997-1998 Cofidis
Principales victoires

Coupe du monde
Coupe du monde 1991 et 1993
Championnat
Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route 1988
Courses par étapes
Tirreno-Adriatico 1993
Grand Prix du Midi libre 1993
3 classiques
Milan-San Remo 1993
Flèche wallonne 1993
Grand Prix de Zurich 1993
2 étapes de grand tour

Tour d'Italie (2 étapes)

Maurizio Fondriest (né le à Cles, dans le Trentin-Haut-Adige) est un coureur cycliste italien des années 1980-1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1988, durant sa deuxième année professionnelle, Maurizio Fondriest devient champion du monde sur route à Renaix, à l'issue d'un sprint dans la montée du Kruisberg durant lequel Claude Criquielion chute.

En concurrence avec Gianni Bugno, il a du mal à confirmer les espoirs placés en lui chez Del Tongo (1989 et 1990). Il rejoint l'équipe néerlandaise Panasonic (1991 et 1992) où la réussite lui fait défaut. En 1993, il est recruté par la Lampre. En sept mois, il bâtit l'essentiel de son palmarès : Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, Flèche wallonne, Grand Prix du Midi libre, Grand Prix de Zurich, Coupe du monde.

Il fabrique et commercialise maintenant des vélos sous son propre nom.

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès par année[modifier | modifier le code]

Maurizio Fondriest en 1995 sur l'Amstel Gold Race

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

  • 1987 : abandon (17e étape)
  • 1989 : 28e
  • 1993 : 8e, vainqueur de la 1reb étape
  • 1995 : non-partant (16e étape), vainqueur de la 7e étape

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

  • 1991 : 15e
  • 1992 : 46e, vainqueur de la 4e étape (contre-la-montre par équipes)
  • 1995 : abandon (10e étape)
  • 1996 : 51e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Autres activités[modifier | modifier le code]

En avril 2003, il devient champion d'Italie vétérans de ski de fond[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir l'Équipe Magazine n°1091 du 19/04/2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :