Maurice de Cheveigné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice de Cheveigné
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité

Maurice de Cheveigné (né le 16 août 1920, mort le 1er juin 1992) est un résistant français, opérateur radio du BCRA (Forces françaises libres).

Biographie[modifier | modifier le code]

Parachuté en mai 1942, Maurice Le Riche de Cheveigné (Salm W) est d'abord radio d'un agent du commissariat national à l'Intérieur. Quand le radio de Jean Moulin, Gérard Brault (Kim W), est arrêté (15 octobre 1942), Cheveigné travaille avec Moulin et Georges Bidault, parfois avec d'autres services et le réseau Brandy[1]. Surchargé, il est aidé par François Briant (Pal W) puis Daniel Cordier (Bip W). En 1943, Cheveigné assure les liaisons de Raymond Fassin, délégué militaire régional de la zone A (Amiens). Arrêtés, ils sont tous deux déportés, par le « Train de Loos » parti de Tourcoing, le , vers le camp de Sachsenhausen (Fassin ne reviendra pas d'Allemagne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Cordier, Alias Caracalla, Gallimard, 2009
  • Maurice de Cheveigné, Radio Libre, 1940-1945, éditions du Félin, 2014. Prix littéraire de la Résistance 2014. Prix Grand témoin de la France mutualiste 2014.
  • Simone Jacques-Yahiel, Ma raison d'être, Souvenirs d'une famille de déportés résistants, L'Harmattan, 2015

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A mon frère Maurice », sur www.simone-jacques.com (consulté le 30 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Radio libre, mémoires de M. de Cheveigné, mis en ligne par son fils.