Maurice d'Apamée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice.

Maurice d'Apamée [1], l'un des Saint Maurice (né au IIIe siècle - mort v. 305), martyr à Apamée, en Syrie, victime des persécutions de Maximien, avec ses compagnons, parmi lesquels son fils Photin, coupables d'insurrection parce qu'ils ne sacrifiaient pas devant la statue de l'empereur, furent d'abord soumis aux outrages de la foule, puis enferrés et déchirés par des ongles de fer, puis conduits dans un endroit marécageux infesté de moustiques, mis à nu et couverts de miel, ils moururent attachés à des poteaux sans pouvoir faire aucun mouvement.

Fête le 27 décembre, il est souvent confondu avec Maurice d'Agaune[2]. La tradition de saint Maurice d'Apamée a en effet été importée, peut-être par le moine, Jean Cassien, pour forger la légende d'Agaune[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://nominis.cef.fr/contenus/saint/9780/Saint-Maurice.html Nominis : Maurice d'Apamée
  2. http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1897/Saint-Maurice.html Nominis : Maurice d'Agaune
  3. Albert Dufourcq, Françoise Monfrin, Etude sur les Gesta martyrum romains, De Boccard, , p. 26.