Maurice Vertongen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maurice Vertongen
Image illustrative de l’article Maurice Vertongen
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Lieu Ixelles (Belgique)
Décès (à 77 ans)
Lieu Monaco
Poste attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
avant 1906Drapeau : Belgique Athletic & Running Club de Bruxelles - (-)
1906-1909Drapeau : Belgique Racing Club de Bruxelles - (-)
1909-1911Drapeau : Belgique Royale Union Saint-Gilloise - (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1907-1911Drapeau : Belgique Belgique 6 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Maurice Vertongen (Ixelles, - Monaco, ) est un joueur de football devenu une figure éminente de l’industrie aéronautique belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Vertongen a été un grand joueur du Championnat de Belgique de football. Il a évolué comme attaquant à l'Athletic & Running Club de Bruxelles, au Racing Club de Bruxelles et l'Union Saint-Gilloise et a été sélectionné dans l'équipe nationale belge[1].

À l'issue du premier conflit mondial, Maurice Vertongen, démobilisé, se recycle comme agent de change. Il commandite la Société Stampe et Vertongen créée le 17 octobre 1923 qui construit le premier avion RSV (Renard, Stampe et Vertongen). Renard et lui créent, en 1938, le premier avion stratosphérique à cabine pressurisée, le trimoteur Renard R-35. Mais le grand succès de Stampe et Vertongen est le célèbre SV 4, biplan d'écolage et de voltige utilisé dans de nombreux pays depuis 1936 et, notamment, dans les armées de l'air belge et française jusque dans les années 1950 et qui vole encore après l'an 2000 grâce à des passionnés[2]. L'entreprise réalisera encore une série d'autres avions dont des chasseurs utilisés par l'aviation belge lors des combats de 1940.

La dernière revalidation de son brevet de pilote (no 126) remonte au 12 janvier 1937. Il est décédé le 27 mars 1964 à Monaco[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sélections sur le site de l'URBSFA
  2. Les avions Stampe, Réginald Jouhaud, 1993, Wimpel, Amsterdam
  3. André Hauet, Les avions Renard, Brussels, Éditions AELR,