Maurice Vandair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Maurice Vander.

Maurice Vandair (de son vrai nom Maurice Antoine Vanderhaeghen), né le à Tournan-en-Brie et mort le à Marseille[1], est un parolier et compositeur français.

Le texte de la chanson Jeunesse, écrit en 1934 et interprété l'année suivante par Reda Caire, est son premier succès. Il a été le parolier d'Henri Betti de 1941 à 1947 avec lequel il a écrit les chansons de Maurice Chevalier pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il écrit de nombreux textes de chansons à succès dans les années 1930 et 1940 :

  • Jeunesse (1935) [paroles de Maurice Vandair et Charlys, musique d'Henry Himmel]
  • Le Refrain des Chevaux de Bois (1936) [paroles de Maurice Vandair et Charlys, musique de Maurice Alexander]
  • Tel qu'il est (1936) [musique de Maurice Alexander]
  • Barnum-Circus (1941) [musique de Rudi Revil]
  • La Rue de notre Amour (1941) [musique de Maurice Alexander]
  • Dans les Plaines du Far-West (1941) [musique de Charles Humel]
  • La Chanson du Maçon (1941) [musique d'Henri Betti]
  • La Marche de Ménilmontant (1942) [musique de Charles Borel-Clerc]
  • La Guitare à Chiquita (1943) [musique d'Henri Bourtayre]
  • La Fête à Neu-Neu (1943) [musique d'Henri Betti]
  • Fleur de Paris (1944) [musique d'Henri Bourtayre]
  • La Belle de Cadix (1945) [musique de Francis Lopez]
  • Le Régiment des Mandolines (1946) [musique d'Henri Betti]
  • Le Chapeau à Plumes (1947) [musique d'Henri Betti]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]