Maurice Tillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tillet.
Maurice Tillet
Maurice Tillet.png

Maurice Tillet de profil, en 1940.

Données générales
Nom de ring
The French Angel
World's Ugliest Man
Nationalité(s)
Naissance
Décès
Taille
environ 1,70 m
Poids
122 kg
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Karl Pojello
Carrière pro.

Maurice Tillet, né le [1] dans l'Oural et mort le à Chicago, est un catcheur professionnel et rugbyman français[2].

Tillet était une affiche du milieu du catch dans les années 1940 et a été deux fois contracté pour agir en tant que champion du monde poids lourd par l'American Wrestling Association (AWA) dirigée par Paul Bowser à Boston.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Maurice Tillet naît dans les montagnes de l'Oural, en Empire Russe, de parents français. Son père (qui meurt lorsque Maurice est jeune) est un ingénieur ferroviaire et sa mère une enseignante.

Enfant, Maurice Tillet avait une apparence tout à fait normale ; il était appelé « L'Ange », en raison de son visage angélique. En 1917, à cause de la révolution russe, Maurice et sa mère quittent la Russie et arrivent en France, où ils s'installent à Reims.

Lorsque Tillet a 20 ans, il remarque un gonflement de ses pieds, ses mains et sa tête. Un médecin lui diagnostique une acromégalie, maladie généralement causée par une tumeur bénigne de la glande pituitaire, ce qui entraîne une prolifération et un épaississement osseux.

Carrière[modifier | modifier le code]

Maurice Tillet « The Angel » et Lou Thesz, sur le ring.
Maurice Tillet à Montréal, en 1940.

Maurice Tillet avait voulu devenir avocat, mais son acromégalie l'a empêché de le faire. Il sert dans la marine française pendant cinq ans comme ingénieur.

Se destinant à une carrière de poète ou d'acteur mais, sujet à de multiples railleries du fait de son physique, il cherche une activité qui corresponde à son apparence et émigre aux États-Unis où il devient catcheur professionnel.

Surnommé « The freak ogre of the ring » en plus de son nom de scène, le « French Angel »[1], le succès est immédiat et ses victoires, nombreuses.

Il joue le rôle de champion du monde poids-lourds AWA de mai 1940 à mai 1942. Au début de 1942, il joue également le rôle de champion du monde des poids lourds basé à Montréal. Il a réapparait avec le titre à Boston pendant peu de temps en 1944.

Mort[modifier | modifier le code]

Maurice Tillet meurt le à Chicago à 51 ans, des suites de sa maladie. Sur son lit de mort, Bobby Managain, un champion de catch, obtint de Tillet l'autorisation de réaliser 3 masques funéraires. L'un d'entre eux est aujourd'hui au York Barbell Museum (Weight Lifting Hall Of Fame) à York en Pennsylvanie, un autre à l'International Wrestling Museum dans l'Iowa, auquel il fut donné par Patrick Kelly qui garda le 3e.

Ses amis étaient peu nombreux ; parmi eux, Patrick Kelly, un homme d'affaires avec lequel il jouait aux échecs.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Une inspiration pour Shrek ?[modifier | modifier le code]

Des rumeurs persistantes remontant au moins à 2007[3],[4] soutiennent que Maurice Tillet aurait inspiré le personnage de l'ogre vert Shrek, de la série de films d'animation du même nom des studios DreamWorks[5],[6].

Le studio d'animation n'a cependant jamais commenté ni confirmé officiellement ces rumeurs[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Greg Oliver, « The French Angel was more man than monster », SLAM! Wrestling, 14 décembre 2011.
  2. « 34 héros animés inspirés par de vraies personnes », Thomas Imbert, Allociné.fr, 5 décembre 2016.
  3. (en) « Shrek Real Life Maurice Tillet », sur Hitnews.net, 16 mai 2007 (page archivée consultée le 16 août 2014).
  4. (en) « Freak of the Week #6 - Maurice Tillet, "The French Angel!" », sur The Barker's Blog, 5 novembre 2007 (consulté le 16 août 2014).
  5. a et b (en) « Did Maurice Tillet inspire Shrek », sur deathmaskofmauricetillet-theangel.blogspot.fr (consulté le 16 août 2014).
  6. a et b (en) « Was “The French Angel” Maurice Tillet the Model for Shrek? » sur DigiTitles.com (page consultée le 16 août 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]