Maurice Mpolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Mpolo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député de République démocratique du Congo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 32 ans)
Nationalité
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Maurice Mpolo, né le à Inongo et mort le , est un homme politique congolais assassiné aux côtés de Joseph Okito et de Patrice Lumumba en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Édouard Mpolo et de Tècle Bokako[1], il était père de quatre enfants.

Maurice Mpolo fut ministre de la jeunesse et des sports dans le Gouvernement de Lumumba. Le , à la suite de la révocation de Patrice Lumumba par Joseph Kasa-Vubu, il est nommé chef d'État-Major sans pour autant avoir l'opportunité d'occuper pleinement cette fonction.

Le , Mpolo, Okito et Lumumba sont exécutés non loin du village de Mwadingusha[2].

En 1992, la conférence nationale souveraine tente de faire la lumière sur l'assassinat de Maurice Mpolo, Joseph Okito et de Patrice Lumumba[3].

Le corps de Maurice Mpolo aurait été découpé puis fondu dans de la soude par Gérard Soete[4].

Hommages[modifier | modifier le code]

  • L'avenue Maurice Mpolo à Kinshasa est nommée en son honneur [5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ludo De Witte, L’assassinat de Lumumba, Paris, Karthala, 2000
  • Colette Brackman, Lumumba, un crime d'État, éditions Aden, Bruxelles, 2002
  • Jean Van Lierde, Un insoumis, Labor, Bruxelles, 1998
  • J. Omasombo Tshonda et B. Verhaegen, Patrice Lumumba, jeunesse et apprentissage politique 1925-1956, éditions Institut Africain - Cedaf - L'Harmattan Paris, 1998

Film et reportage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]