Maurice Maschino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Maschino
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Maurice Maschino, qui se fait également appeler Maurice Tarik Maschino ou Maurice T. Maschino, né à Paris en 1931[1] d'une mère russe [2], est un journaliste français au Monde diplomatique[3]. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages depuis 1960, un de ses thèmes de prédilection, à partir de 1982, a été l'école.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il occupe son premier poste d'enseignant de philosophie au lycée d'Azrou au Maroc à partir de 1956, il découvre la guerre d'Algérie et s'engage comme militant de l'indépendance aux côtés du FLN. Il s'exprime en ce sens dans la presse marocaine et algérienne, ce qui lui vaut de la part de la France une inculpation pour atteinte à la sûreté de l'État et une annulation de son sursis de service militaire. Mais, refusant d'honorer ces obligations militaires, il se réfugie en Tunisie. Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, il épouse une Algérienne, Fadéla M'Rabet, prend la nationalité algérienne, enseigne en Algérie et anime avec son épouse une émission à la radio nationale. C'est en raison de cet attachement à ce pays qu'il s'est choisi ce deuxième prénom, Tarik. Mais du fait des positions féministes de son épouse, ils sont interdits d'antenne et de presse après le coup d'État du , et finissent par quitter l'Algérie et s'installer en France en 1971.

Maurice T. Maschino est chroniqueur au quotidien algérien El Watan[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Refus : récit, 1960
  • L'engagement : le dossier des réfractaires, 1961
  • L'Algérie des illusions : la révolution confisquée, 1972
  • Sauve qui peut, 1977
  • Votre désir m'intéresse : enquête sur la pratique psychanalytique, 1982
  • Vos enfants ne m'intéressent plus, 1983
  • Voulez-vous vraiment des enfants idiots ?, 1983
  • Savez-vous qu'ils détruisent l'université ?, 1984
  • Êtes-vous un vrai Français ?, 1988
  • « Allez-y doucement, camarades ! » ou L'amour chez les soviets, 1991
  • L'École, usine à chômeurs, 1992
  • Quand les profs craquent, 1993
  • Mensonges à deux, 1995
  • Après vous, messieurs : les femmes et le pouvoir, 1996
  • Ils ne pensent donc qu'à ça ?, 1988
  • Y a-t-il de bonnes mères ?, 1999
  • Votre âge ne m'intéresse pas, 2000
  • Louba la peste : récit, 2000
  • Oubliez les philosophes !, 2001
  • Parents contre profs, 2002[5]
  • L'Algérie retrouvée, 2004
  • Un geste ordinaire : de l'assassinat à la mort voulue, 2006
  • L'école de la lâcheté, 2007
  • La République des bigots, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice T. Maschino, Oubliez les philosophes!, Bruxelles, Complexes, , 263 p. (ISBN 2-87027-862-4), p. 222
  2. Catherine Simon, Algérie, les années pieds-rouges, La Découverte 2011, p 24
  3. Maurice T. Maschino, « Les nouveaux réactionnaires », Le Monde diplomatique,‎ , p. 28–29 (lire en ligne).
  4. Liste des chroniques de Maschino
  5. Commentaire sur le site de Sauver les lettres.

Liens externes[modifier | modifier le code]