Maurice Lesieutre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Lesieutre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité

Maurice Fernand Lesieutre, né au Havre le et mort à Paris (10e arrondissement) le , est un poète en langue cauchoise et auteur de chansons normandes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Arthur, employé de commerce et Aglaé Emo, mère au foyer, Maurice Fernand Le Sieutre a vécu à Sanvic de 1887 à 1903. Condisciple de Raoul Dufy et d’Othon Friesz, ainsi que le cousin du poète Fernand Fleuret, dans la classe de Charles Lhuillier qui professait le dessin et la peinture aux cours du soir de l’École Municipale des Beaux-Arts du Havre, il part, en 1903, à Paris où il ne fit pas carrière outre mesure dans les arts. En 1906, il fonde, avec Raoul Dufy, Othon Friesz et Georges Braque, le Cercle d'Art Moderne du Havre. En 1918, il adhère à la Société havraise d’études diverses.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a écrit des chansons, Chansons et cantilènes. Douze chansons tant vieilles que veillottes réunies publiées dans la Vie normande, le Bulletin des parlers normands et le Bulletin des parlers populaires.

  • Chansons et cantilènes. Douze chansons tant veilles que veillottes réunies, Londres, Augener ; Boston, Boston Music Co., 1913.