Maurice Janetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurice Janetti
Illustration.
Fonctions
Député de la 6e circonscription du Var
Réélection
Législature Xe et XIe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste
Prédécesseur Hubert Falco (UDF-PR)
Successeur Guy Menut (PS)
Député du Var
Élu au scrutin proportionnel
Législature VIIIe (Cinquième République)
Groupe politique Socialiste
Sénateur du Var
Groupe politique Socialiste
Maire de Saint-Julien-le-Montagnier
Prédécesseur Fernand Pellas
Successeur Francis Gillet (DVG)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Seillons-Source-d'Argens (Var)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Saint-Julien-le-Montagnier (Var)
Nature du décès Rupture d'anévrisme
Nationalité Drapeau de la France française
Parti politique Parti socialiste
Profession Enseignant

Maurice Janetti
Maires de Saint-Julien-le-Montagnier

Maurice Janetti, né le à Seillons-Source-d'Argens et mort le à Saint-Julien-le-Montagnier, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Janetti est le fils d'Hermitte Janetti, berger devenu cultivateur d'origine italienne, et de Madeleine Béraud, originaire de Seillons-Source-d'Argens. Il fait ses études à l'École normale d'instituteurs d'Aix-en-Provence. Il épouse Suzanne Olivier, institutrice et future maire de Rians[Note 1], avec qui il a trois enfants : Jacques, Frédéric et Christian[1],[2].

Instituteur et directeur d'école entre 1955 et 1968[3], Maurice Janetti enseigne à Trets, Moissac-Bellevue et Salernes puis à Saint-Julien-le-Montagnier où il s'installe. Détaché à la Fédération des œuvres laïques du Var pour le Comité varois des classes de neige de l'enseignement public en 1968, il intègre l'Office départemental d'éducation et de loisirs en 1972. Titulaire du diplôme d'État de conseiller d'éducation populaire et du CAPASE[Note 2], il est détaché en 1974 comme conseiller technique pédagogique à la jeunesse et aux sports[1].

Il commence sa carrière politique localement en devenant maire de Saint-Julien-le-Montagnier en à l'âge de 32 ans puis conseiller général du canton de Rians à partir de et est constamment réélu dans ses fonctions jusqu'à son décès[4].

En , à la suite du décès de Pierre Gaudin dont il est le suppléant, il devient sénateur du Var et siège sur les bancs socialistes[5],[6] où il est membre de la commission des affaires économiques. Candidat en deuxième position sur la liste départementale présentée par le Parti socialiste[7] lors des élections législatives de 1986, il est élu député du Var mais perd son siège deux ans plus tard dans la 6e circonscription nouvellement créée.

Il retrouve l'Assemblée nationale en [8],[9],[10] à la faveur d'une élection partielle qui fait suite à la démission du député sortant Hubert Falco devenu sénateur. Il est réélu en 1997[11] et siège à la commission des affaires culturelles, familiales et sociales[12]. Député du Var, porte-parole de la coordination des élus et des associations, il est considéré comme le plus présent des grands élus aux débats publics de la région PACA[13].

Personnage chaleureux, fondateur de l'école de musique et de danse du Haut-Var[14],[15] et de nombreux syndicats intercommunaux[16],[17],[18],[19], Maurice Janetti est également conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1978 à 1992, puis de 1998 à 1999[1]. Il est une importante figure départementale et régionale durant plusieurs décennies[20]. C'est un visionnaire : dix ans avant les lois Defferre sur la décentralisation, et trente ans avant la mise en place officielle des intercommunalités, il édicte tous les principes de ces innovations et les traduit concrètement. Ce constructeur, ce bâtisseur, n'a qu'exceptionnellement recours au béton pour édifier son œuvre, qui vise d'abord à améliorer le bien-être des citoyens sans bouleverser leur environnement[21].

Il rejoint le Parti socialiste aux côtés de Jean-Pierre Chevènement[22], milite au CERES dont il est l'animateur dans le Var[20], puis dans le courant de Jean Poperen[23] qui l'emporte dans le département lors du congrès de Rennes en 1990. Il devient alors chargé de mission au cabinet du ministre chargé des relations avec le Parlement[24],[25],[26]. Dans le même temps, il est secrétaire général de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains[27].

Il meurt brutalement d'une rupture d'anévrisme le à son domicile de Saint-Julien-le-Montagnier[16],[28]. Le Premier ministre Lionel Jospin lui rend hommage en évoquant « le souvenir d'un homme de conviction, disponible, fidèle aux valeurs qui l'ont guidé toute sa vie »[16].

Tombe de Maurice Janetti à Saint-Julien-le-Montagnier.

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires
Mandats locaux

Décorations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Maurice Janetti joue son propre rôle de député dans le film Les Quatre Saisons d'Espigoule de Christian Philibert sorti le 24 mars 1999[31].

Hommages toponymiques[modifier | modifier le code]

Le lycée Maurice-Janetti à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Suzanne Janetti née Olivier est maire de Rians entre 1975 à 1989 ; la piscine municipale de ce village porte son nom.
  2. Certificat d’aptitude à la promotion des activités socio-éducatives et à l’exercice des professions socio-éducatives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jacques Girault, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Centre national de la recherche scientifique, Éditions de l'Atelier, 2010.
  2. Who's who in France 1998-1999, Éditions Jacques Lafitte, 1998.
  3. Revue française de pédagogie, Institut national de recherche pédagogique, numéros 46 à 50, 1979.
  4. Lionel Heinic, La Provence à petits pas, Éditions Ouest-France, 1984.
  5. Fabien Conord, Les socialistes et les élections sénatoriales (1875-2015), Éditions Fondation Jean Jaurès, 2015.
  6. Jean-Marie Guillon, Les sénateurs des départements provençaux au XXe siècle (1919-1986), un concentré des caractéristiques de la « classe politique » régionale ?, Cahiers de la Méditerranée, 2018.
  7. Elections législatives du 16 mars 1986, sur jcautran.free.fr
  8. Renaud Dely, Dans le Var, la victoire qu'on n'espérait plus depuis dix ans, les vieux militants craignaient de « ne plus voir un député de gauche », Libération, 19 mars 1996.
  9. Le PS a le vent en poupe, Les Échos, 19 mars 1996.
  10. L'hégémonie de la droite se fissure dans le Var, L'Humanité, 19 mars 1996.
  11. Rosso Romain, Un para contre Léo, L'Express, 5 mars 1998.
  12. Maurice Janetti, du Verdon au palais Bourbon, itinéraire d'un laïque républicain, Éditions Hémisud, 2003.
  13. Alban Bouvier, Démocratie délibérative, démocratie débattante, démocratie participative, Revue européenne des sciences sociales, XLV-136, 2007.
  14. Journal de la confédération musicale de France, numéro 355, septembre 1982.
  15. Provence Verdon met en vedette les élèves du Centre artistique, Var-Matin, 10 juin 2019.
  16. a b et c Michel Noblecourt, Maurice Janetti, une figure socialiste du Var, Le Monde, 24 juillet 1999.
  17. Sous l'impulsion du sénateur du Var, Maurice Janetti, se créait en 1969 le Syndicat intercommunal pour le développement des vacances rurales à vocation unique de coopération intercommunale (SIDEVAR), Var-Matin, 15 octobre 2016.
  18. Le syndicat mixte de la zone du Verdon rend hommage à « l'homme qui a créé ces syndicats pour notre territoire, Maurice Janetti », Var-Matin, 19 décembre 2019.
  19. Pauline Mayer, De la conquête de la rivière au grand voyage des eaux, ethnologie et histoire du Verdon, Parc naturel régional du Verdon, 2019.
  20. a et b Recherche socialiste, Revue de l'Office universitaire de recherche socialiste, numéro 8, septembre 1999.
  21. Charles Bottarelli, Maurice Janetti, bâtisseur de la nature, Colloque « Quelques figures politiques varoises des XIXe et XXe siècles », Les amis de La Seyne ancienne et moderne, 2018.
  22. Déclaration de M. Laurent Fabius, président de L'Assemblée nationale, à l'occasion du décès de Maurice Janetti, député PS du Var, Paris le 6 octobre 1999, Assemblée nationale, 2 novembre 1999.
  23. Déclaration de M. Daniel Vaillant, ministre des relations avec le Parlement, à l'occasion du décès de Maurice Janetti, Compte rendu intégral des séances du 6 octobre 1999, Assemblée nationale, 7 octobre 1999.
  24. M. Maurice Janetti chargé de mission auprès du ministre des relations avec le Parlement, Arrêté du 21 mai 1991 portant nomination au cabinet du ministre, JO numéro 117 du 22 mai 1991.
  25. Jean-François Doumic, Le guide du pouvoir, Éditions Jean-François Doumic, 1990.
  26. Frédéric Sawicki, Les réseaux du Parti socialiste, Éditions Belin, 1997.
  27. Nicolas Mellot, Archives du Parti socialiste, secrétariat national à la formation, Fondation Jean-Jaurès, 2018.
  28. « Décès de Maurice Janetti, député PS du Var », Libération,‎ (lire en ligne)
  29. Décret du 13 juillet 1990 paru au JO du 14 juillet 1990.
  30. Bulletin officiel des décorations, médailles et récompenses, 24 août 1962.
  31. Jean-Yves Katelan, Les Quatre Saisons d'Espigoule, L'agenda des films, Première, avril 1999.
  32. Bertrand Ottmer, Lycée Maurice Janetti, Saint-Maximin, Fiche d'identité, Envirobat Méditerranée, septembre 2008.
  33. Mort il y a 20 ans, Maurice Janetti n'est pas oublié, Var-Matin, 24 juillet 2019.