Maurice Gemayel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 27 février 2020 à 13:05 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Maurice Gemayel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Membre du parlement libanais
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
موريس الجميلVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Maurice Gemayel, né en 1910 et mort le , est un homme politique libanais, plusieurs fois ministre et député maronite du Metn, il est l’une des figures du parti Kataëb.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'une des figures du parti Kataëb, fondé par son cousin Pierre Gemayel, il affiche des positions plus modérées que celles de la majorité des autres membres de son parti. Homme très cultivé, auteur de nombreux ouvrages et études, il est pionnier de la planification du Liban, dont il est ministre, imagine et développe des dizaines de projets dans son pays et dans le monde, comme la planification intégrale des eaux du Liban, la Cité de l'Homme, l'Institut des études palestiniennes en 1963 et le Conseil du développement du Sud en 1970, dont il est le premier président.

Délégué permanent du Liban auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), il est président du conseil exécutif de cette organisation pendant deux mandats successifs de 1965 à 1969.

Victime d'une crise cardiaque survenue lors d'un discours au Parlement, il meurt quinze jours plus tard, le , à l'âge de 60 ans.

C'est son neveu Amine Gemayel qui lui succède comme député du Metn.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le père de sept filles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article du quotidien libanais Al Akhbar, daté du 7 août 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]