Maurice Dunand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maurice Dunand
Archéologue
Présentation
Naissance
Loisin
Décès (à 89 ans)
Loisin
Nationalité Drapeau de la France France

Maurice Dunand, né le à Loisin (Haute-Savoie) et mort dans la même ville le , est un archéologue français spécialisé dans le Proche-Orient ancien, qui a servi comme directeur de la Mission archéologique française au Liban. Il a excavé Byblos de 1924 à 1975. Selon Jean-Pierre Thiollet, auteur de Je m'appelle Byblos, « c'est grâce à lui, à ses efforts et à la collaboration des équipes qu'il a dirigées, que Byblos a pu être dégagée dans son ensemble (...) Le matériel découvert peut à juste titre être considéré comme unique pour la connaissance de la religion et de l'art phénicien, mais aussi de toutes les influences qui ont imprégné cet endroit au fil des siècles. »[1].

Maurice Dunand a publié le syllabaire de Byblos dans sa monographie Byblia Grammata, parue en 1945.

Il a divisé le néolithique du Liban en trois étapes basées sur les niveaux stratifiés de Byblos. À partir de 1963, il a aussi fouillé le site du Temple d'Eshmoun près de Sidon.

Au cours de la guerre civile libanaise, il a quitté le Liban, emmenant avec lui ses archives, qui ont été maintenus à l'Université de Genève, mais qui ont été retournés au Liban.

Maurice Dunand était originaire de Loisin, Haute-Savoie, France. Il y mourut en retraite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Je m'appelle Byblos, J-P Thiollet, H & D, Paris, p. 252.

Liens externes[modifier | modifier le code]