Maurice Dollfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Dollfus
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Famille

Maurice Dollfus (Paris, 25 octobre 1883 - 25 mai 1972) est un industriel français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Lié à la famille Koechlin, Maurice Dollfus est nommé le 14 novembre 1930 à la tête de Ford SAF. Il est l’artisan de la signature de l’accord avec Mathis et de la création de Matford en 1934, pour limiter les investissements.

Au moment de la dissolution de Matford, il a installé une nouvelle usine à Poissy, prête en 1940, qui permet une capacité de production, très importante pour l’époque, de 100 000 voitures par an. Durant l'année 1941, il organise la livraison de nombreux camions Ford en Afrique du Nord juste avant l'entrée en guerre des États-Unis en décembre.

Arrêté en septembre 1944 pour soupçon de faits de collaboration et transféré à Drancy (où il retrouve Sacha Guitry), il est vite libéré et reçoit en 1945 des Américains une distinction octroyée aux sociétés dont la production a participé à la victoire des Alliés. Il est réintégré à la tête de Ford SAF.

Il ramène également des États-Unis à cette époque le projet de la future Vedette et un moteur Diesel pour camion sous licence Hercules.

À 66 ans, Maurice Dollfus quitte ses fonctions chez Ford SAF le 1er janvier 1950 après les débuts difficiles de la Vedette, mais reste président d'honneur. François Lehideux, ancien administrateur des usines Renault, ancien ministre de Vichy et résistant, lui succède.

Liens externes[modifier | modifier le code]