Maurice David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David et Maurice David (homonymie).
Maurice David
1969 07 Maurice david.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Maurice Jacques Ernest DavidVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Maurice David (1891-1974) est un pédagogue, un conférencier, un critique littéraire et un ancien résistant français.

Biographie[modifier | modifier le code]

[1] à Tonneins (Lot-et-Garonne) mort à Paris en 1974, enterré à Soumensac (Lot-et-Garonne). Agrégé des lettres, professeur de lycée de 1919 à 1929, à Constantine, Alger et Tunis. À partir de 1929, il est inspecteur d’Académie à Vesoul, Quimper et Carcassonne et nommé vice-recteur de l’Académie d’Alger en 1936. En 1940, il refuse de révoquer les instituteurs juifs et communistes et est lui-même révoqué par le Gouverneur Général. Renvoyé en métropole, il redevient inspecteur d’Académie à Montpellier, il participe aux mouvements de Résistance et est nommé Directeur des Services d’Enseignements de la Seine à la Libération. Administrateur clairvoyant, il saura, à ce poste, adapter l’Éducation Nationale à l’évolution démographique du baby boom. Pédagogue attentif à la formation de l’enfant dans tous les domaines académiques mais aussi artistiques et sportifs, il est cofondateur, en 1946, avec Henry Barraud de la Maîtrise de Radio France introducteur, en France, avec le Docteur Max Fourestier du mi-temps pédagogique et sportif inspiré des méthodes anglo-saxonnes, et inventeur de la première classe de neige. Illustration de cette pédagogie, son fils, André David, mènera une double carrière de médecin et de musicien. Auteur de nombreux manuels et ouvrages pédagogiques comme « Nous et nos enfants ». Conférencier, critique littéraire, Président de la Société des Auteurs d’Afrique du Nord il publie des essais sur Joseph Conrad, Stendhal, Charles Péguy et un roman « Monsieur Gaëtan Instituteur » qui lui a été inspiré par son action dans la Résistance.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Joseph Conrad l'homme et l'œuvre, Éditions de la Nouvelle Revue Critique, Paris, 1929
  • Stendhal sa vie son œuvre, Éditions de la Nouvelle Revue Critique, Paris, 1931
  • Nous et nos enfants psychologie et méthode, Fernand Nathan, Paris, 1936
  • Initiation à Charles Péguy, La Nouvelle Édition, Paris, 1945
  • L'Ecole du chant. Les lois de la spontanéité vocale de Jean Planel. Préface de H. Barraud, M. David, C. Delvincourt, N. Dufourcq, R. Loucheur, R. Nicoly, R. Planel, F. Raugel 1948
  • L'instituteur et l'enfant, Sudel, Paris, 1955
  • Comment enseigner la géographie locale et régionale de Eugène Delteil, Paul Maréchal. Préface de Maurice David. Editions Fernand Nathan. 1958
  • Comment enseigner l'écriture, ou Art et psychologie de l'écriture de Raymond Trillat. Préface de Maurice David. Editions Fernand Nathan. 1958
  • Comment enseigner l'histoire locale et régionale de Paul Maréchal. Préface de Maurice David. Editions Fernand Nathan. 1958
  • Autour de la pédagogie, Fernand Nathan, Paris, 1960
  • Monsieur Gaétan instituteur, roman, Éditions du Scorpion, Paris, 1960
  • Comment enseigner la rédaction, Fernand Nathan, Paris, 1965

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Chatelain : La vie littéraire en Tunisie de 1900 à 1937.Librairie orientaliste Paul Geuthner. Paris. 1937.
  • Roger Austin : The Educationnal and Youth Policies of the Vichy government in the department of Hérault, 1940-44.Thesis for the degree of Ph. D. University of Manchester. 1981.
  • Daniel Cordier : L'inconnu du Panthéon tome 1 Ed. J.-C. Lattes 1989

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]