Maurice Choury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Choury
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Maurice Choury, né le à Nanterre, mort à Ivry-sur-Seine le , est un résistant, journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille ouvrière, Maurice Choury milite aux Jeunesses communistes dont il devient un dirigeant. Il collabore à l'Avant-garde et à L'Humanité. Mobilisé en 1939, prisonnier et libéré comme sanitaire, il part en Corse dont est originaire son épouse Emma Perini, sœur de Danielle Casanova. Dans l'île il devient un des dirigeants du Front national et du Comité de libération d'Ajaccio, dominés par les communistes. Jouant un rôle de premier plan lors de la libération de l'île, c'est lui qui lance l'ordre d'insurrection.

En 1944, Maurice Choury est chef de cabinet du ministre des Anciens combattants et Victimes de guerre, Laurent Casanova.

Après 1945, il redevient journaliste, notamment à L'Humanité, et rédacteur en chef de L'Humanité Dimanche. En 1956 il s'éloigne du journalisme, ouvre une galerie d'art et rédige des ouvrages historiques.

Il meurt soudainement dans une rue d'Ivry-sur-Seine alors qu'il se rendait à la maison des jeunes du quartier « Marat » pour y animer une conférence sur la Commune de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tous bandits d’honneur - Éditions sociales, 1956 – Alain Piazzola, 2011
  • Les Origines de la Commune, Paris livré – Éditions sociales, 1960
  • Commune au quartier LatinAmis du livre progressiste, 1961
  • Eugène Pottier, auteur de l’Internationale – Amis de la Commune, 1966
  • La Commune au cœur de Paris – Éditions sociales, 1967
  • Les Grognards et NapoléonLibrairie académique Perrin, 1968
  • 1871, les damnés de la terreTchou, 1969
  • Bonjour, monsieur Courbet ! – Éditions sociales, 1969
  • Les Poètes de la CommuneÉditions Seghers, 1970
  • Les Cheminots dans la bataille du rail – Librairie académique Perrin, 1970
  • Le Paris communard – Librairie académique Perrin, 1970

Liens externes[modifier | modifier le code]