Maurice Cadet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maurice Cadet
Naissance
Jacmel, Haïti
Décès (à 86 ans)
Activité principale
Poète, nouvelliste, romancier
Auteur
Langue d’écriture Français, Créole

Maurice Cadet est un poète, écrivain haïtien, né le , à Jacmel[1] et mort le [2]. Il a publié plusieurs recueils[3] comme Ondes Vagabondes[4] et des romans. Son roman Cicatrices paraît aux Editions Pulùcia fondées à Jacmel par Pierre Paul Ancion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Cadet est né le à Jacmel en Haïti. Il est poète, nouvelliste et essayiste. Il vit à Alma au Lac-Saint-Jean depuis 1967. Avant son arrivée au Québec, il enseigne dans son pays natal, à Port-au-Prince et à Jacmel, ainsi qu'au Zaïre. Maurice Cadet est l'un des deux fondateurs du lycée Célie Lamour en 1956 à Jacmel ainsi l'initiateur du carnaval des étudiants de cette ville[5]. De 1967 à 1971, il exerce en tant qu'enseignant à L'Externat classique d'Alma et au Collège du Lac-Saint-Jean. De 1971 à 1995, il est professeur de littérature et de création littéraire au Cégep d'Alma.

Il était également responsable de la coordination départementale au Collège d'Alma pendant plusieurs années et vice-président du Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep d'Alma. Il publie dans plusieurs revues dont notamment Focus, Résistances, Estuaire, Brèves littéraires, Ruptures, et l'International Poetry Review (États-Unis). Il est actuellement écrivain à temps plein. Maurice Cadet est membre du PEN Club de Montréal et de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois[6].

Il a épousé Marie-Claude. Il était aussi professeur à l’ONU (Organisation des Nations Unies) en 1965[7].

Il était le président d'honneur des Editions pulùcia à travers lesquelles il s'est engagé durant les dernières années de sa vie. Il était ainsi le pilier principal du centre culturel qui porte son nom: "Centre Culturel Maurice Cadet"[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Turbulence (poésie), Jonquière : Sagamie-Kebèk
  • 1990 : Chalè piman, Alma : Éditions Le Signet, collection Chat mawon ; 1, 1990, 48 paj : ill. ; 22 cm. (ISBN 2921097001)
  • 1991 : Haute dissidence, Trois-Rivières : Écrits des Forges, collection Les rouges-gorges ; 83, 1991, 80 paj ; 18 cm. (ISBN 2-89046-226-9)
  • 1991 : Sortilège sonore, dans La littérature et la vie au collégial ; recueil collectif, essais, Montréal : Modulo
  • 1992 : Itinéraires d'un enchantement, Trois-Rivières : Écrits des Forges, 85 paj ; 21 cm. (ISBN 2890462749)
  • 1994 : Le saltimbanque apprivoisé, dans Identité territoriale; recueil collectif, essaie Alma : Langage plus
  • 1994 : Réjouissances, Trois-Rivières : Écrits des Forges, 1994, 72 paj ; 21 cm. (ISBN 2-89046-325-7)
Jacmel d'antan, Aller et retour de Maurice Cadet

Soleil levé

  • 1996 : Chronique de gestes, in Un lac un fjord III ; recueil collectif, nouvelles, Chicoutimi : edisyon JCL inc.
  • 1996 : L’Illusoire éternité de l’été, Trois-Rivières : Écrits des Forges, 1996, 65 paj ; 21 cm. (ISBN 2-89046-405-9)
  • 1996 : Réjouissances (poésie), Trois-Rivières : Écrits des Forges ; Marseille : Éditions autres temps
  • 1997 : La fin des sapotilles, dans Compère Jacques Soleil ; recueil collectif, nouvelles, Montréal : Planète rebelle ; Port-au-Prince : Mémoire
  • 1997 : L'insaisissable interférence, in Un lac un fjord III ; recueil collectif, nouvelles, Chicoutimi : edisyon JCL inc.
  • 1998 : Cocorico pour un combat royal, Port-au-Prince : Éditions Mémoire ; Montréal : OZO éditions graphiques, 1998, 109 paj ; 18 cm. (ISBN 2-922428-00-1)
  • 1998 : Zabelle et les deux mondes, in Un lac un fjord V ; recueil collectif, nouvelles, Chicoutimi : Éditions JCL inc
  • 1999 : Tambour battant, Montréal : Éditions CIDIHCA, (ISBN 2-89454-083-3)
  • 2018 : Errances canailles (poésie)
  • 2018 : Ondes vagabondes (poésie), Trois-Rivières : Éditions Écrits des Forges ; Dakar-Ponty (Senegal) : Éditions Feu de brousse ; Echternach (Luxembourg) : Éditions Phi ; La Réunion (Océan Indien) : Grand océan, 1998, 72 pages ; 21 cm.
  • 2018 : Cicatrices, éditions Púlucia, roman, , 158 pages[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Webert Lahens, « Jacmel honore ses fils », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne)
  2. [1]
  3. Egzakt, « Recherche - L'Île », sur litterature.org (consulté le 6 octobre 2018)
  4. « Ondes Vagabondes de Maurice Cadet », sur lenouvelliste.com (consulté le 6 octobre 2018)
  5. Duclas Emmanuel, « L’écrivain Haïtien Maurice Cadet décédé ce vendredi », sur Link Haiti Media, (consulté le 11 juin 2020)
  6. « Cadet, Maurice » (consulté le 21 octobre 2018)
  7. « Maurice Cadet, le Bleuet d’Haïti, s’éteint », sur Le Quotidien, (consulté le 2 septembre 2020)
  8. « Le poète Maurice Cadet, un génie du langage qui s’éteint », sur sibellehaiti.com, (consulté le 11 juin 2020)
  9. Maurice Cadet, Cicatrices, Jacmel, Haïti, Éditions Púlucia, (ISBN 978-99970-69-40-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]