Maurice Berger (chimiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurice Berger et Berger (homonymie).
Maurice Berger
Naissance
Paris (France)
Décès
Seyssins (France)
Nationalité Drapeau : France français
Domaines Chimie
Renommé pour Lampe Berger
Lampe Berger

Maurice Hilaire Berger (1866-1930), est un chimiste français, titulaire du brevet de la Lampe Berger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Berger est né à Paris 16e le de père inconnu[1]. Il est reconnu, puis légitimé par Louis François Samuel Berger, citoyen suisse installé à Paris, qui épouse sa mère en 1868. Après avoir entrepris des études de pharmacie qu'il ne semble pas avoir terminées, il travaille comme préparateur dans plusieurs officines à Paris.

Le , il dépose le brevet d'une invention faite par un pharmacien parisien, L. Müller, sous l'appellation « Lampe Berger ». L'objet en question n'est pas une lampe, mais un brûle-parfum destiné à désodoriser et désinfecter tous lieux insalubres (notamment les chambres mortuaires). Il est commercialisé en 1907, depuis Levallois-Perret où Maurice Berger est préparateur, voire associé de la pharmacie Delouche.

Sa tombe se trouve au cimetière de Levallois-Perret.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de Paris en ligne, acte de naissance N° 16e/1866/978

Sources[modifier | modifier le code]