Maurice Barthélemy (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maurice Barthélemy et Barthélemy.

Maurice Barthélemy
Fonctions
Député du Landtag d'Alsace-Lorraine (1911-1918)
Gouvernement Empire allemand
Groupe politique Lothringer Block (1911-1918)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saales, en Alsace
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès Tarquimpol, en Lorraine
Résidence Moselle

Maurice Barthélemy, né le à Saales, dans le département du Haut-Rhin en Alsace et mort le à Tarquimpol dans le département de la Moselle en Lorraine, est un homme politique français d'Alsace-Lorraine. Il fut député au Landtag d'Alsace-Lorraine de 1911 à 1918.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la défaite française de 1871, l'Alsace-Lorraine est annexée à l'Allemagne. La vie reprend doucement son cours et les affaires reprennent. En 1900, Maurice Barthélemy devient membre du Bezirkstag du Haut-Rhin, l'assemblée du Bezirk Unterelsass. Barthélemy s'installe ensuite en Lorraine, au Château d'Alteville à Tarquimpol, où il est élu maire. Dans le paysage politique régional, on assiste à l’implantation progressive des partis politiques de type allemand, corrélativement à l’émergence d’une politique régionale propre au Reichsland et à ses enjeux[1]. Ces nouveaux enjeux le poussent, en 1911, à se présenter aux élections du Landtag d'Alsace-Lorraine, l'assemblée législative du Reichsland Elsaß-Lothringen. Maurice Barthélemy est élu député avec l’étiquette Lothringer Block[2]. Opposé aux socialistes du SPD, aux libéraux du Elsässische Fortschrittspartei et aux centristes du Elsaß-Lothringische Zentrumspartei[3], Maurice Barthélemy défend au Landtag une politique purement régionale.

Après le retour de la Moselle à la France, Maurice Barthélemy reste en Lorraine.

Maurice Barthélemy décédé le , à Tarquimpol en Lorraine.

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

  • Octobre 1911- novembre 1918 : Circonscription de Albesdorf-Dieuze - Lothringer Block

Sources[modifier | modifier le code]

  • François Roth, La Lorraine annexée, ed. Serpenoise, 2007 ;
  • François Roth: La vie politique en Lorraine au 20e siècle, Presses universitaires de France, 1985 ;
  • Hans Platzer: Die Landtagswahlen von 1911 in Elsass-Lothringen. Sondernummer. der Nachrichten des Statistischen Landesamts fuer Elsass-Lothringen, Verl. d. Straßburger Druckerei u. Verl.-Anst., Straßburg, 1911 (p.5-37)
  • Regierung und Landtag von Elsaß-Lothringen 1911-1916, Biographisch-statistisches Handbuch, Mühlhausen 1911, (p. 212).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Roth :Le personnel politique de la Lorraine pendant l’annexion à l’empire Allemand, 1871–1918. De la France vers l’Allemagne – De l’Allemagne vers la France sur europa.clio-online.de.
  2. La lutte pour l'autonomie, toujours sur archives.bas-rhin.fr.
  3. Wahlen in Deutschland bis 1918 ; Landtage ; Reichsland Elsass-Lothringen sur [1].