Mauremys sinensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mauremys sinensis
Description de l'image Ocadia sinensis 02.JPG.
Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Cryptodira
Famille Geoemydidae
Sous-famille Geoemydinae
Genre Mauremys

Nom binominal

Mauremys sinensis
(Gray, 1834)

Synonymes

  • Emys sinensis Gray, 1834
  • Emys bennettii Gray, 1844
  • Testudo anyangensis Ping, 1930
  • Ocadia sinensis changwui Tao, 1988
  • Ocadia philippeni McCord & Iverson, 1992
  • Ocadia glyphistoma McCord & Iverson, 1994
  • Ocadia sinensis (Gray, 1834)

Statut de conservation UICN

( EN )
EN A1cd : En danger

Statut CITES

Sur l'annexe  III  de la CITES Annexe III , Rév. du 17/02/2005

Mauremys sinensis est une espèce de tortues de la famille des Geoemydidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

En 2003 et 2013, des individus ont été observés sur l'île de La Réunion, ce qui laisse penser que l'espèce a pu y être naturalisée[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son épithète spécifique, composée du radical sin[o], « Chine », et du suffixe latins -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donnée en référence au lieu de sa découverte.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1834 : Characters of several new species of freshwater tortoises (Emys) from India and China. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1834, p. 53–54 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b TFTSG, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. (fr) Jean-Michel Probst et Mickaël Sanchez, « L’Émyde de Chine Mauremys sinensis (Gray, 1834) (Testudines : Geoemydidae), une tortue aquatique naturalisée à La Réunion ? », Bulletin Phaethon, vol. 33,‎ 2013, p. 55-56 (lire en ligne)