Maulana Karenga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maulana Karenga
Kwanza-RonKarenga.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
Parsonsburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Condamné pour
Séquestration (), voie de fait (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Maulana Karenga (né le 14 juillet 1941), né Ronald Everett, ou encore Maulana Karenga (professeur / gardien de la tradition culturelle), à Parsonsburg (Maryland) est un écrivain et militant politique américain, partisan d'une version culturelle du nationalisme noir. Il est surtout connu pour être le fondateur de Kwanzaa, une fête pour les Afro-Américains.

Son parcours croise celui de Malcolm X, du Black Power et des Black Panthers avec lequel ses partisans s'affrontèrent parfois[1].

Karenga créé en 1965 l'organisation US (en français : « Nous »), qui a enseigné l'autodétermination des Noirs comme une solution au problème racial aux États-Unis.

En 1966, Karenga crée le Kwanzaa, une fête pour les Afro-américains, dont le but était de promouvoir et réaffirmer les liens entre les Noirs d’Amérique et d’Afrique.

En 1971, il est arrêté et écroué pour attaque envers deux femmes de son groupuscule.

À sa libération en 1975, il reprend ses études. Il deviendra plus tard professeur à l'université d'État de Californie à Long Beach, de 1989 à 2002, nommé directeur du département des "Black studies".

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il analyse ces affrontement dans deux livres : The Roots of the Us/Panther Conflict: The Perverse and Deadly Games Police Play, San Diego: Kawaida Publications, 1976 et The Us/Panther Conflict and the Tackwood Distortions, Los Angeles: Saidi Publications, 1974.

Liens externes[modifier | modifier le code]