Maude Veilleux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maude Veilleux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Genres artistiques
Distinction

Maude Veilleux, née en 1985 en Beauce, dans la région Chaudière-Appalaches, est une poète et romancière québécoise[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de la Beauce, Maude Veilleux est bachelière en études littéraires de l'Université Laval[2]. Elle poursuit présentement une maîtrise en littératures langue française à l'Université de Montréal, sous la direction de Claire Legendre[3].

Veilleux a commencé par la création de fanzines. Elle en a publié une dizaine entre 2010 et 2014, dont Automne ton cul, pour lequel elle a remporté un prix de l'Académie de la vie littéraire: « Automne ton cul plonge à l'essentiel en décontextualisant des extraits de journal intime d'une adolescente et accède sans difficulté à une sorte de fantaisie crue et légère » [4],[2]. Son œuvre compte deux romans publiés chez les éditions Hamac Le Vertige des insectes (2013) et Prague (2016), ainsi que trois recueils de poésie publiés aux Éditions de l'Écrou, Les Choses de l'amour à marde (2013), Last call les murènes (2016), et Une sorte de lumière spéciale[5]. Elle a également dirigé l'ouvrage collectif Badboys paru aux éditions Triptyque en 2018, et signé des textes dans des ouvrages collectifs.

La performance est également au cœur de son travail. Ses performances ont été présentés dans plusieurs centres d’artistes et festivals, dont Lieu, la Fonderie Darling, le OFFTA et la RIAP[2].

En 2020, elle participe à plusieurs épisodes de l'émission L'espace de l'art, diffusée sur les ondes de Savoir média[6].

Intéressée par l'écriture de l'intime, Maude Veilleux aborde dans ses œuvres les enjeux des médias sociaux, de l'écriture de soi et de l'identité narrative[7]. L'écriture de Maude Veilleux a été décrite comme impudique et troublante, « décomplexée, incarnée »[3]. L'obsession de la vérité dans la fiction traverse son écriture[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Roman web[modifier | modifier le code]

  • Frankie et alex – black lake – super now, sur le site web de l'artiste.

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Zines[modifier | modifier le code]

  • Les filles de la Beauce, 2011
  • avec Guillaume Adjutor Provost, Automne ton cul, C'est beau escabeau, Montréal, 2012
  • Gros poèmes mauves, 2012
  • Salon de l’ésotérisme de Mtl, 2013

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Veilleux, Maude | ALN | NT2 », sur nt2.uqam.ca (consulté le )
  2. a b et c « Maude Veilleux – Marché de la Poésie » (consulté le )
  3. a et b « Maude Veilleux, la fille toujours nue | Blogue Portraits », sur www.blogues.cstip.ulaval.ca (consulté le )
  4. a et b Doctorak Go!, « Maude Veilleux et Guillaume Adjutor Provost, Automne ton cul », sur Doctorak, GO!, (consulté le )
  5. « Les poésies de Maude Veilleux et des Chiens de Ruelles », sur lafabriqueculturelle.tv, (consulté le )
  6. Yves Bergeras, « Savoir média : L’espace de l’art se penche sur la place de l’artiste dans la société », sur Le Droit (consulté le )
  7. Dominic Tardif, « Le roman comme acte de courage kamikaze », Le Devoir,‎ (ISSN 0319-0722, lire en ligne, consulté le )
  8. « Paméla craque pour le roman Prague - Librairie Pantoute », Librairie Pantoute,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]