Maude Gratton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maude Gratton
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance

Niort, France
Nationalité
Formation
Conservatoire de Poitiers, Conservatoire national supérieur de musique de Paris
Activité
Soliste, directrice artistique
Autres informations
Domaine
Musique de chambre, musique baroque
Membre de
Collegium Vocale Gent, Académie de musique de Saint-Loup, MM Festival, Vannes Early Music Institute (VEMI)
Instrument
Orgue, piano-forte, clavecin
Genres artistiques
Site web

Maude Gratton est une musicienne classique française, née à Niort en 1983.

Elle poursuit une carrière de soliste, maîtrisant l’orgue, le piano-forte et le clavecin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maude Gratton étudie le clavecin et l’orgue au Conservatoire de Poitiers dans la classe de l’organiste Dominique Ferran[1].

Elle est diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris en clavecin, orgue, basse continue et contrepoint renaissance. En 2003, elle se distingue avec le 2e prix du Concours Orgue du Festival de musique ancienne de Bruges et est promue Jeune Soliste des Radios francophones publiques en 2006[2].

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Carrière solo[modifier | modifier le code]

En 2009, Maude Gratton enregistre son 1er projet solo consacré aux œuvres de Wilhelm Friedemann Bach[3]. L’album est distingué par le Gramophone’s Choice[4] et récompensé par un Diapason d’or en 2009[5]. Elle a depuis enregistré une dizaine d'albums en tant que soliste ou à travers différents ensembles de musique baroque et de musique de chambre[6].

Maude Gratton collabore avec la soprano Camille Poul[7].

La musicienne est membre du chœur Collegium Vocale Gent, sous la direction du chef-d’orchestre Philippe Herreweghe, fondé en 1970 à Gand en Belgique[8].

Elle fonde en 2011, l’Académie de musique de Saint-Loup[9] puis devient en 2012, la directrice artistique du festival Musiques en Gâtine[10] en région Poitou-Charentes, rebaptisé en 2017, le MM Festival[11].

Maude Gratton fait partie de l'équipe enseignante du Vannes Early Music Institute (VEMI), l'académie européenne de musique classique de Vannes, dirigé par le violoncelliste français Bruno Cocset[12].

Ensemble Il Convito[modifier | modifier le code]

En 2005, Maude Gratton est à l’initiative de la formation Il Convito, aux côtés des musiciennes Claire Gratton et Stéphanie Paulet[13]. L’ensemble de musique de chambre a été lauréat en 2007 du programme « Déclic » soutenu par Culturesfrance (actuel Institut français depuis 2010) et Radio France[14].

Son répertoire comprend aussi bien les musiques de la Renaissance que les œuvres du XIXe siècle, interprétées sur des instruments d’époques[15]. Il Convito est invité à se produire dans plusieurs festivals dont les Journées musicales d'automne de Souvigny, la Folle Journée de Nantes ou la Bach Académie à Bruges. Les musiciens ont également participé à plusieurs tournées à l’étranger[16].

L'ensemble édite en 2015, un premier album consacré aux Concertos pour clavecin et cordes de Wilhelm Friedemann Bach[17] chez Mirare[18].

En , la directrice artistique Maude Gratton crée « Une soirée avec Mozart », son premier projet d'orchestre d'Il Convito, autour de l'œuvre de Wolfgang Amadeus Mozart[19].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Wilhelm Friedemann Bach, Maude Gratton, Mirare (2009)
  • Martin Matalon, Trame II pour clavecin et six instruments, Direction de François-Xavier Roth, avec la participation de Maude Gratton, Actes Sud (2010)
  • Louis-Gabriel Guillemain, Sonates pour violon et continuo, Sonate pour violon et clavecin obligé, Direction Stéphanie Paulet, Ensemble Aliquando, avec la participation de Maude Gratton, Muso (2012)
  • Johann Sebastian Bach, Cantates pour alto et orgue obligé, œuvres pour orgue, Le Banquet céleste, Direction Damien Guillon, avec la participation de Maude Gratton, Zig-Zag Territoires (2012)
  • Onslow, Sonates pour violoncelle et piano opus 16, Maude Gratton et Emmanuel Jacques, Mirare (2012)[20]
  • Biber Imitatio, Ricercar Consort, Philippe Pierlot et Maude Gratton, Mirare (2014)[21]   
  • Antonio Vivaldi, Concertos pour violoncelle(s), concerto pour violon et orgue, Les Basses Réunies, Direction de Bruno Cocset, avec la participation de Maude Gratton, Agogique (2014)   
  • Il Concerto, Concertos pour clavecin et cordes, Direction Maude Gratton, Mirare (2015)[22]   
  • Johann Sebastian Bach, Musikalische Opfer, Direction Philippe Pierlot, François Fernandez et Marc Hantaï, avec la participation de Maude Gratton, Mirare (2015)   
  • Jean-Sébastien Bach, Leipzig Organ Works (1723-1750), Phi – Outhere music (2016)[23]
  • Quintet for Piano and Winds, Ludwig van Beethoven, Edding Quartet & Northernlight, avec la participation de Maude Gratton, Phi – Outhere music (2016)[24].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1er Prix au Concours des jeunes organistes de Saint-Germain-des-Fossés, France (2000)
  • 2e prix au Concours international d’orgue de Bruges, Belgique (2003)
  • Jeune Soliste des Radios francophones publiques, France (2006)
  • Diapason d’or 2009, Album, Wilhelm Friedemann Bach, Maude Gratton, Mirare, France (2009)
  • Diapson d’or 2014, Album, Biber Imitatio, Ricercar Consort, Philippe Pierlot et Maude Gratton, Mirare, France (2014)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Itinéraire Baroque - Invitée : Maude Gratton », sur http://www.itinerairebaroque.com,
  2. « Orgue. Final en beauté avec Maude Gratton », sur http://www.letelegramme.fr/,
  3. « Wilhelm Friedemann Bach par Maude Gratton », sur http://www.mirare.fr,
  4. (en) Fabrice Fitch, « Bach, WF Sonatas F3 & F7; Fantaisies; Polonaises », sur www.gramophone.co.uk, (consulté le )
  5. Diapasonmag.fr, « Résultat de recherche : maude gratton - Diapason », sur Diapasonmag.fr (consulté le )
  6. « Discographie | Maude Gratton », sur maudegratton.fr (consulté le )
  7. « Camille Poul », sur www.arionbaroque.com, (consulté le )
  8. « Collegium Vocale », sur www.collegiumvocale.com (consulté le )
  9. Mairie de Niort - service communication, « Maude Gratton : La musique en partage », sur www.vivre-a-niort.com, (consulté le )
  10. « Musiques en Gâtine devient MM Festival », Maude Gratton,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Musiques en Gâtine / MM Festival », Maude Gratton,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « Soliste & Enseignants 2016 | Vannes Early Music Institute - VEMI », sur www.vemi.fr (consulté le )
  13. (en-US) « Grand entretien avec Maude Gratton | Classique News », sur www.classiquenews.com (consulté le )
  14. « Biographie », Maude Gratton,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Il Convito / direction Maude Gratton », Maude Gratton,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Premier concert au Canada du trio baroque Il Convito Musicale le dimanche 10 mai », sur La France au Canada/France in Canada (consulté le )
  17. « Musique baroque Wilhelm Friedemann Bach, Concertos pour clavecin et cordes », sur http://www.telerama.fr,
  18. « Il Concerto, Concertos pour clavecin et cordes, Direction Maude Gratton, Mirare (2015) », sur http://www.mirare.fr,
  19. (en-US) « Entretien avec Maude Gratton à l’occasion du Grand Week end inaugural à La Rochelle : “Claviers en fête!” | Classique News », sur www.classiquenews.com (consulté le )
  20. « Onslow - Sonates pour violoncelle et piano opus 16 Maude Gratton - Emmanuel Jacques, Mirare », sur http://www.mirare.fr,
  21. « Biber Imitatio, Ricercar Consort par Philippe Pierlot et Maude Gratton, Mirare », sur http://www.mirare.fr,
  22. (en) Jonathan Freeman-Attwood, « WF BACH Harpsichord Concertos », sur www.gramophone.co.uk, (consulté le )
  23. « Johann Sebastian Bach, Leipzig Organ Works (1723-1750) par Maude Gratton », sur https://www.outhere-music.com,
  24. Bureau347 & Snowcap, « String Quartet , op.130 l Grosse Fuge, op.133 Quintet for Piano and Winds, op.16 | Outhere Music », sur www.outhere-music.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :