Maud Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maud Legrand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activité

Maud Legrand est une illustratrice de livres jeunesse née en 1976 et originaire de la vallée de Chevreuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maud Legrand grandit dans la vallée de Chevreuse[1]. Après un baccalauréat en arts appliqués, elle intègre l'école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg où elle passe par l'atelier d'illustration de Claude Lapointe[2]. Auparavant, elle suit un atelier préparatoire, Clouet, à Paris[3]. Elle passe dix ans à Strasbourg ; elle emploie un style graphique « pas très réaliste »[4]. Installée à Nantes depuis 2007[5], elle devient illustratrice jeunesse dans l'édition et la presse[2]. À partir de 2009, elle est membre de l'atelier La Baie Noire à Nantes[6].

En 2004, elle illustre un recueil de poèmes, Parfois, de Jean-Claude Touzeil[7]. En 2007, elle illustre : Lettres d'amour à des petites chipies, sur des textes de Dominique Brisson, chez les éditions du Baron perché[2]. D'autres livres suivent, comme des ouvrages écrits par Nadine Brun-Cosme pour Père Castor[2]. En 2012, pour le Centre Paul Strauss, elle participe avec Sylvain Dorange à un dessin animé de neuf minutes « destiné à présenter la radiothérapie aux enfants devant suivre un tel traitement » : Dis, c'est quoi la radiothérapie ?[8]. Pour les éditions Bayard Presse, elle dessine plusieurs créations religieuses, comme Les plus belles prières des saints (2006), Les Amis de Jésus, écrit par Alexandra Garibal[9], Les Deux Maisons de Petit Blaireau de Marie-Hélène Delval[10]...

Maud Legrand exerce ses activités dans d'autres domaines, comme des livres-CD pour les petits avec Les bébés braques et un livre-puzzle sur le cirque[11]. En parallèle de son métier d'illustratrice, elle intervient dans des écoles[5]. Les livres sonores Mon arche de Noé sonore[12] et Les Rois mages[13] (écrits par Emmanuelle Rémond-Dalyac) sont, eux, publiés par Salvator famille.

En 2018, à la demande de Virginie Le Pape, elle illustre Petit mais costaud, un livre autoédité par une association de parents d’enfants prématurés et écrit avec l'aide d'une équipe médicale du CHU de Saint-Brieuc[11]. La même année, elle signe L'École maternelle, écrit par Mariette Nodet[14],[15]. Maud Legrand collabore aussi avec Les 400 coups[11] : en 2019, sur des textes d'Isabelle Jameson, elle livre Comment on fait les bébés ?[16].

Œuvres notables[modifier | modifier le code]

ouvrages
dessin animé

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Des artistes à la pelle », L'Est républicain,‎ .
  2. a b c d e et f « Maud Legrand, illustratrice, va à la rencontre des enfants », Ouest-France,‎ .
  3. « Désirs de design », Télérama,‎ .
  4. « Les petits animaux gais et colorés de Maud », Ouest-France,‎ .
  5. a et b « Maud, illustratrice, partage sa passion avec les enfants », Ouest-France,‎ .
  6. Raphaël Laurent, « La Baie Noire, une autre façon de travailler », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  7. L. C., « Pour déculpabiliser ceux qui ne se croient pas poètes », Le Soir,‎ .
  8. « Un dessin animé pour expliquer la radiothérapie », Le Quotidien du médecin,‎ .
  9. Evelyne Montigny, « L'appel des premiers disciples (d'après l'Évangile de Marc 2, 16-20) », La Croix,‎ .
  10. Evelyne Montigny, « Loi de Dieu et loi des hommes », La Croix,‎ .
  11. a b c et d Vanessa Ripoche, « Nantes. Maud Legrand la « bricoleuse » défriche de nouveaux univers », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  12. « Les animaux entrent dans l'arche », La Croix,‎ .
  13. Évelyne Montigny, « La visite des Mages », La Croix,‎ .
  14. Émilie Lanez, Julie Malaure, « Vive la rentrée ! (ou pas) », Le Point,‎ (lire en ligne).
  15. « Réussir son entrée en maternelle », La Dernière Heure,‎ .
  16. Annabelle Chauvet, « Cinq livres pour parler de la PMA avec les enfants », Télérama,‎ (lire en ligne).
  17. « Des poissons, des lapins... et des martins-pêcheurs », Ouest-France,‎ .
  18. Yaël Eckert, « Livres enfants », La Croix,‎ .
  19. « D'autres albums pour de minuscules lecteurs », Tribune de Genève,‎ .
  20. « Prématurés. Un livre pour expliquer leur naissance aux "petits costauds" », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  21. « Livre : Les bateaux », La Croix,‎ .
  22. « Mon coin lecture », sur ptitlibe.liberation.fr, .
  23. Maïté Hamouchi, « Des livres pour les tout-petits », Metro (Bruxelles),‎ .
  24. Vanessa Ripoche, « L’été des p’tits lecteurs. Rien ne remplace le câlin d’une maman », Ouest-France,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]