Matzenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matzenheim
Matzenheim
L'église Saint-Sigismond à Matzenheim.
Blason de Matzenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Sélestat-Erstein
Canton Erstein
Intercommunalité C.C. du canton d'Erstein
Maire
Mandat
Michel Kocher
2014-2020
Code postal 67150
Code commune 67285
Démographie
Population
municipale
1 415 hab. (2015 en diminution de 2,14 % par rapport à 2010)
Densité 198 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 44″ nord, 7° 37′ 25″ est
Altitude Min. 153 m
Max. 159 m
Superficie 7,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Matzenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Matzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Matzenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Matzenheim

Matzenheim est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Matzenheim se trouve à 25 km environ au sud-sud-est de la ville de Strasbourg, via la RN 83 et la D 1083. Sa gare SNCF est située sur la ligne de chemin de fer reliant du nord au sud Strasbourg, Colmar Mulhouse et Bâle, à la frontière suisse.

Sa situation en plaine, sur la rive gauche de l’Ill, affluent gauche du Rhin, faisait autrefois de l’endroit un lieu fréquemment soumis aux inondations, soit lors des crues de printemps de la rivière,  soit au moment de la décrue et de la remontée de la nappe phréatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site semble habité depuis l'époque gauloise, en effet, les vestiges de l'époque de ce qui serait une ferme a été découvert.

Des fouilles effectuées en 2005, le long de la voie de chemin de fer, ont mis au jour deux nécropoles mérovingiennes à cheval sur les bans des communes d’Osthouse et Matzenheim, lors des sondages en vue de la création de la troisième voie[1].

Le château de Werde est une résidence des comtes de Werde, principaux vassaux de la région depuis le VIIe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Matzenheim

Les armes de Matzenheim se blasonnent ainsi :
« Palé ondé d'azur et d'argent de huit pièces. »[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1981 2001 René Halm    
mars 1999 2001 Claude Stoller    
mars 2001 en cours Michel Kocher[3]    
Les données manquantes sont à compléter.

ZONE D'ACTIVITE

Grosse zone d'activité en plein coeur du village avec transporteurs routiers (parc de 100 camions remorques), Dépôt Wurth et Siehr.

Si le village profite d'un développement économique rapide, le trafic routier augmente en proportion sur une route étroite non prévue pour une telle circulation. Les croisements avec des semi remorques sont fréquents et délicats, notamment dans les virages étroits. C'est le prix à payer pour ce développement dont la nécessité reste à démontrer.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 1 415 habitants[Note 1], en diminution de 2,14 % par rapport à 2010 (Bas-Rhin : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
608 512 636 703 758 769 775 701 725
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
727 720 705 767 730 879 952 978 964
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
968 964 948 971 984 994 965 902 1 019
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
657 667 665 1 027 1 130 1 133 1 377 1 424 1 415
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château des comtes de Werde (XIIe siècle, restauré au XIXe siècle puis en 2005).
  • Collège (privé) Saint-Joseph de la fin du XIXe siècle.
  • Restaurant A la Couronne.
  • Maison alsacienne datant des années 1700

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphanie Jaworski, La congrégation des frères de Matzenheim, Université Strasbourg 2, 1989, 129 p. (mémoire d'Ethnologie)
  • Nicole Laugel, Et si 'Matzenheim' m'était conté ? histoire du Collège de Matzenheim, Jérôme Do Bentzinger, Colmar, 2008, 301 p. + pl. (ISBN 978-2-84960-127-3)
  • Eugène Mertian, Lettres circulaires du père E. Mertian (1849 à 1887), fondateur des frères de la doctrine chrétienne, Matzenheim, Gyss, Obernai, 1992, 78 p.
  • Louis Schlaefli, « La bibliothèque du curé de Matzenheim en 1630 », in Archives de l'Église d'Alsace, 1993, no 51, p. 259-262

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :