Mattia Gavazzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gavazzi.
Mattia Gavazzi
Mattia Gavazzi.jpg
Mattia Gavazzi lors de Milan-San Remo 2010
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
IseoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Sprinteur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles

Mattia Gavazzi (né le à Iseo, dans la province de Brescia, en Lombardie) est un coureur cycliste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mattia Gavazzi est issu d'une famille de cycliste. Son père Pierino a été coureur professionnel de 1973 à 1992 et son frère aîné Nicola Gavazzi (it) a été cycliste professionnel de 1999 à 2004[1].

En amateur, Mattia Gavazzi est vainqueur d'étape sur le Baby Giro en 2004. Cette année-là, il est contrôlé positif à la cocaïne, ce qui lui vaut une suspension de 14 mois entre novembre 2004 et janvier 2006[2].

Mattia Gavazzi commence sa carrière professionnelle en 2006 dans l'équipe Team LPR. À la mi-saison, il rejoint la formation Amore e Vita. Auteur de plusieurs places d'honneur durant cette saison, il est recruté l'année suivante par Kio Ene. Il remporte six victoires durant l'année, dont trois étapes du Tour de Normandie, démontrant son talent de sprinter.

En 2008, il demeure au sein de la même formation qui devient Preti Mangimi. Il signe en février une deuxième place d'étape au Tour de la province de Grosseto, derrière Danilo Napolitano et devant Filippo Pozzato. Le mois suivant, il est à nouveau deux fois second à la Semaine internationale Coppi et Bartali, battu par Francesco Chicchi. En avril, il remporte une étape de la Semaine cycliste lombarde, puis en mai le Tour de Toscane en devançant Chicchi. Il est vainqueur d'étape du Circuit de Lorraine en mai et du Brixia Tour en juillet.

En 2009, il rejoint l'équipe continentale professionnelle italienne Serramenti PVC Diquigiovanni - Androni Giocattoli. Vainqueur d'étape au Tour de San Luis en janvier, il s'impose à quatre reprises lors du Tour de Langkawi et est premier du classement général à l'issue des quatre premiers jours de course. Il gagne une étape de la Semaine Lombarde en avril, trois étapes du Tour du Venezuela en juin, et deux étapes du Brixia Tour en juillet. Avec onze victoires, il est l'un des coureurs ayant le plus gagné de courses des calendriers UCI durant la saison.

Gavazzi change à nouveau d'équipe en 2010 et intègre Colnago-CSF Inox. Lors du prologue de la Semaine cycliste lombarde, en avril, il fait l'objet d'un contrôle positif à la cocaïne. Le tribunal anti-dopage du Comité olympique national italien (CONI) lui inflige une suspension de six ans, puis la réduit à deux ans et demi en raison de sa coopération avec les enquêteurs du CONI. Sa victoire d'étape lors de la Semaine lombarde est annulée. Il est autorisé à courir de nouveau en compétition à partir du 20 septembre 2012[3].

Recruté par l'équipe Androni Giocattoli, Mattia Gavazzi reprend la compétition en janvier 2013 au Tour de San Luis[4] et remporte la 7e étape. Il rompt son contrat avant la saison 2014[5]. Il signe dans la foulée avec l'équipe Christina Watches-Kuma.

Le 12 avril 2016, il est annoncé que Gavazzi est provisoirement suspendu par l'UCI pour un contrôle positif à la cocaïne lors du Tour du lac Qinghai 2015. Il s'agit de son troisième contrôle positif à cette substance au cours de sa carrière[6]. Il est retiré de l'effectif le 1er juillet 2016 et suspendu quatre ans avec effet rétroactif à compter du 10 juillet 2015[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI America Tour 21e[8] 114e[9]
UCI Asia Tour 12e[10] 26e[11]
UCI Europe Tour 476e[12] 177e[13] 38e[14] 175e[15] 170e[16] 45e[17] 569e[18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2014 au 19 mai 2014
  2. Du 20 mai 2014 au 30 juin 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nicola Gavazzi », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 22 février 2014)
  2. (en) « UCI doping news », sur cyclingnews.com, (consulté le 1er avril 2012)
  3. (en) « Mattia Gavazzi receives two-and-a-half-year ban for cocaine positive », sur cyclingnews.com, (consulté le 1er avril 2012)
  4. (en) « Gavazzi begins his comeback at the Tour de San Luis », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 janvier 2013)
  5. « Mattia Gavazzi rompt son contrat avec Androni », sur cyclismactu.net,
  6. (en) « Mattia Gavazzi positive for cocaine for the third time », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne)
  7. Mattia Gavazzi suspendu 4 ans
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]