Matthieu Donarier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matthieu Donarier
Description de cette image, également commentée ci-après
Matthieu Donarier au saxophone soprano, en concert avec son trio en 2006.
Informations générales
Naissance (42 ans)
Genre musical Jazz
Instruments saxophone ténor, saxophone soprano, clarinette, clarinette basse
Labels Yolk, Cleanfeed
Site officiel http://www.matthieudonarier.com

Matthieu Donarier, est un saxophoniste de jazz français, né le à Nantes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Matthieu Donarier commence à apprendre la clarinette, avant de se consacrer au saxophone à l'âge de 15 ans. Après avoir étudié la musique classique et le jazz au conservatoire de Rennes, il passe 4 ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans le département Jazz. Il obtient un premier prix en 1998 à l'unanimité[2].

À la même période, il fonde le Matthieu Donarier Trio avec le guitariste Manu Codjia et le batteur Joe Quitzke. Ils gagnent le Concours National de la Défense en 1999[3]. Le groupe donne de nombreux concerts en Europe, au Proche-Orient et au Canada. Leur premier album, OpticTopic, sort en 2005.

En 2003, il crée un duo avec le contrebassiste Sébastien Boisseau, en marge du festival de jazz de Meslay-Grez[1]. Le duo joue alors pour des élèves d'école primaire, mais aussi d'écoles de musique, selon un scénario d'échange et de proximité avec le public. Ils continuent à se produire pendant plusieurs années en concert, parfois dans des endroits insolites comme des hangars, granges, moulins[1]... Un disque intitulé WOOD sort en 2013 chez Yolk qui documente leur travail, mélange d'enregistrements studio et live, notamment à l'Europajazz Festival. Le disque est très bien accueilli par la critique, relevant la beauté du son et le sens de la phrase, malgré un discours minimaliste, voire austère[4].

Entre 2003 et 2010, il participe au Stéphane Kerecki Trio avec le contrebassiste Stéphane Kerecki et le batteur Thomas Grimmonprez. Ils enregistrent quatre albums, Story Tellers (2004) et Focus Danse (2007)) avec le trio d'origine, puis collaborent entre 2008 et 2012 avec le saxophoniste Tony Malaby (Houria, 2009), auquel s'ajoute le pianiste Bojan Z pour un ultime album, cette fois en quintet (Sound Architects, 2012).

En 2006 débute une longue collaboration avec la chanteuse Poline Renou, spécialisée dans les musiques anciennes et contemporaines. Un album, Kindergarten, sortira en 2007 sur le label Yolk Records. Les concerts et concerts-lectures se multiplient durant de longues années, jusqu'à la création d'un trio avec le percussioniste Sylvain Lemêtre, ce qui laisse présager la sortie d'un futur album.

En 2009 sort Live Forms, second album du Trio avec Manu Codjia et Joe Quitzke, enregistré en concerts pour les dix ans du groupe, puis Papier Jungle en 2014, enregistré sur scène également pour les quinze ans. Une discographie parcimonieuse, laissant le temps au trio de mûrir le propos et de pousser plus loin la complicité avant chaque nouvel opus.

Plus récemment, une nouvelle collaboration avec le guitariste et compositeur Santiago Quintans a donné naissance à Sun Dome, un album en duo paru en novembre 2017 chez Cleanfeed Records.

Parallèlement à ses activités de leader initiées en 1999 avec son trio, il a développé de longues collaborations avec Daniel Humair, Fred Pallem & Le Sacre du Tympan, Gabor Gado, Alban Darche, Stéphane Kerecki, Patrice Caratini, Stephan Oliva…il a également partagé la scène avec Tony Malaby, John Scofield, Pierre Favre, Dave Liebman, Sylvie Courvoisier, Marc Ducret, Pat Metheny, Chris Potter, Bruno Chevillon, Joachim Kühn, Sophia Domancich, Simon Goubert, Régis Huby...

Discographie[modifier | modifier le code]

En duo avec Sébastien Boisseau.

En tant que leader[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Ils envoient du bois ! Jazz Magazine Jazzman no 649, mai 2013, p. 60-62
  2. biographie sur le site officiel de Matthieu Donarier
  3. liste sur
  4. Critique de Wood Jazz Magazine Jazzman n°649, mai 2013, p. 70

Lien externe[modifier | modifier le code]