Matthieu André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Matthieu André (football))

Matthieu André
Image illustrative de l’article Matthieu André
Biographie
Nom Matthäus ANDRÉ
Nationalité Français
Autrichien
Naissance
Vienne (Autriche-Hongrie)
Décès (à 70 ans)
Évreux (Eure)
Poste milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1932-1934 FC Metz 33+ (?)
1935-1939 FC Rouen 85+ (?)
1940-1941 US Le Mans ? (?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1936-1937 France3 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Matthieu André, né Matthäus André le à Vienne en Autriche, mort le à Évreux, est un footballeur. Né autrichien, il est naturalisé français en 1936 et sélectionné en équipe de France en 1936 et 1937.

Carrière[modifier | modifier le code]

Matthäus André naît en 1909 dans une famille descendante d'un soldat français installé à Vienne pendant les guerres napoléoniennes. Il grandit dans le quartier Jedlersdorf de Vienne.

Il joue au football comme milieu de terrain au SC Nord-Wien 1912, l'un des principaux clubs les plus forts du championnat amateur organisé par la VAFÖ. En 1932, il accepte une offre du FC Metz en France. En 1934, il est recruté par le FC Rouen[1] avec lequel il remporte spectaculairement le championnat de 2e division en 1936 puis brille en première division. Il joue respectivement 26, 29 et 30 matchs de championnat par saison entre 1935 et 1938.

Naturalisé français en 1936, il est sélectionné en équipe nationale. Entre et , le milieu de terrain dispute trois matches internationaux[2], dont celui contre l'Autriche le au Parc des Princes. André brille et offre de nombreuses occasions aux attaquants, notamment ses partenaires rouennais Antoinette, Rio et Nicolas, qu'ils ne parviennent pas à concrétiser. Le match se termine finalement par une victoire autrichienne (1-2)[3].

André est le premier joueur d'origine autrichienne à être sélectionné en équipe de France. Il sera imité en cela par Auguste Jordan (16 matchs entre 1938 et 1945), Henri Hiltl (deux matchs en 1940 et 1944), Rodolphe Hiden (un match en 1940) et Edmond Weiskopf (un match en 1939).

En 1938-1939, il réalise une année pratiquement blanche au FC Rouen. Il signe à l'Union sportive du Mans en 1940-1941.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en allemand intitulée « Mathieu André » (voir la liste des auteurs).

  1. « FC Rouennais Saison 1934-1935 3ème Division 2 », sur www.federationculsrouges.fr (consulté le )
  2. « Matthieu André - Fédération Française de Football », sur www.fff.fr (consulté le )
  3. « 24 janvier 1937 1 France 2 Autriche - Fédération Française de Football », sur www.fff.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fünf Franzosen aus Jedlersdorf en français : « Cinq Français de Jedlersdorf » in Sport-Zeitung für Sonntag.
  • Karl Kastler : Football en Autriche ; Trauner Verlag, Linz 1972 (ISBN 3-85320-111-3)
  • Denis Chaumier : Les Bleus. Tous les joueurs de l'équipe de France de 1904 à nos jours; Larousse, o. O. 2004 (ISBN 2-03-505420-6)