Matthias Zschokke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matthias Zschokke
Naissance
Berne, Suisse
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture allemand

Matthias Zschokke (né à Berne le ) est un romancier et dramaturge suisse de langue allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation d’acteur à la Schauspielschule de Zurich, Matthias Zschokke a été engagé chez Peter Zadek au Schauspielhaus Bochum. Depuis 1980, Zschokke vit et travaille à Berlin, une ville qui est très présente dans son œuvre. Il est l’auteur de neuf volumes de prose (romans, nouvelles), huit pièces de théâtre, et trois films.

Matthias Zschokke écrit des pièces de théâtre dont Les éléphants ne peuvent pas faire de cabrioles parce qu'ils sont trop gros - ou n'en auraient-ils pas envie ?, comédie en cinq actes (Berlin, 1983 ; en français en 1999) ou Die Alphabeten (1994).

Il est aussi romancier avec des titres comme Max, son premier roman publié en 1982, traduit en français en 1988 et réédité en 2004 aux éditions Zoé, ou L'Heure bleue ou la Nuit des pirates (Piraten, 1991, trad. en français en 1993). Son roman Maurice mit Huhn, paru en allemand à Zurich en 2006 a obtenu le Prix Schiller en Allemagne et, traduit en français par Patricia Zurcher et publié sous le titre Maurice à la poule en 2009, a été récompensé en France par le prix Femina étranger. En 1995, le dictionnaire allemand de littérature Brockhaus a résumé le travail d'écriture de Zschokke en quelques mots : « Sur le mode comique et ironique, Zschokke remet en question la société, en transgressant toutes les normes et les limites formelles de la littérature narrative traditionnelle. »

« Zschokke nous tient en haleine avec presque rien… Il raconte avec tant d’obstination et de dissimulation que l’on pense tantôt à Beckett, tantôt à Robert Walser. » (Neue Zürcher Zeitung)

Matthias Zschokke a également participé à des réalisations pour le cinéma et la télévision en Allemagne.

Son fonds d'archives se trouve aux Archives littéraires suisses à Berne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Max (1982)
  • Elefanten können nicht in die Luft springen, weil sie zu dick sind – oder wollen sie nicht (1983)
  • Prinz Hans (1984)
  • Brut (1986)
  • ErSieEs (1986)
  • Die Alphabeten (1990)
  • Piraten (1991)
  • Der reiche Freund (1994)
  • Der dicke Dichter (1995)
  • Die Exzentrischen (1997)
  • Das lose Glück (1999)
  • Die Einladung (2000)
  • Die singende Kommissarin (2001)
  • Ein neuer Nachbar (2002)
  • Raghadan (2005)
  • Maurice mit Huhn (2006)
  • Auf Reisen (2008)
  • Lieber Niels (2011)
  • Der Mann mit den zwei Augen (2012)
  • Die strengen Frauen von Rosa Salva, Wallstein, Göttingen 2014, (ISBN 978-3-8353-1511-2)
  • Die Wolken waren groß und weiß und zogen da oben hin, Wallstein, Göttingen, 2016, (ISBN 978-3-8353-1875-5)
  • Ein Sommer mit Proust, Wallstein, Göttingen, 2017, (ISBN 978-3-8353-3131-0)

Œuvres traduites en français aux éditions Zoé[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste
  • Edvige Scimitt (1985)
  • Der wilde Mann (1988)
  • Erhöhte Waldbrandgefahr (1996)

Prix[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elisabeth Jobin, « Une vie sans penser aux nuages », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. https://www.lacauselitteraire.fr/quand-les-nuages-poursuivent-les-corneilles-matthias-zschokke-par-gregoire-meschia
  3. « Matthias Zschokke  : Quand les nuages poursuivent les corneilles », sur LES CHRONIQUES D'ALFRED EIBEL, (consulté le ).
  4. « Une vie de roman », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le ).