Matthias Maurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Matthias Maurer
Image illustrative de l’article Matthias Maurer

Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Sélection ESA 2015
Naissance (52 ans)
Saint-Wendel, Sarre, Allemagne
Mission(s) SpaceX Crew-3
Expédition 66
Expédition 67
Insigne(s) SpaceX Crew-3 logo.svg ISS Expedition 66 Patch.svg ISS Expedition 67 Patch.png

Matthias Josef Maurer (né le à Saint-Wendel dans la Sarre) est un astronaute allemand de l'Agence spatiale européenne qui a été sélectionné en [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Après avoir passé son baccalauréat au lycée Wendalinum (de) de Saint-Wendel en 1989, Matthias Maurer a commencé des études en science et génie des matériaux à l'université de la Sarre à Sarrebruck, en Allemagne, à l'université de Leeds au Royaume-Uni, à l'École européenne d'ingénieurs en génie des matériaux (EEIGM) à Nancy, en France[2], et à l'Université polytechnique de Catalogne à Barcelone, en Espagne.

En 1996, Matthias Maurer a obtenu un diplôme d'ingénieur en technologie des matériaux à l'EEIGM[3] à Nancy et, en 1998, deux autres diplômes d'ingénieur en science des matériaux et en génie des matériaux à l'Université de la Sarre. En 2006, il a complété ces cours par un master en ingénierie industrielle (MBA) à l'Université par correspondance d'Hagen (de).

En 2004, Matthias Maurer reçoit un doctorat en ingénierie des sciences des matériaux à l'Institut des sciences des matériaux de l'École supérieure polytechnique de Rhénanie-Westphalie (RWTH Aachen)[4].

Astronaute[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Matthias Maurer a été sélectionné en par l'Agence spatiale européenne (ESA) lors de la quatrième sélection des astronautes du corps européen des astronautes et a terminé sa formation de base d'astronaute en 2018. Avant de rejoindre le corps européen des astronautes, il a travaillé pour l'Agence spatiale européenne à Cologne en tant que contrôleur de vol Eurocom pour la Station spatiale internationale et sur de futurs projets d'exploration lunaire (Lunar Analogue).

Astronaute de l'Agence spatiale européenne[modifier | modifier le code]

En septembre 2014, Matthias Maurer a participé à la formation CAVES (en) de l'ESA.

En 2016, il a participé à la simulation de la mission sous-marine NEEMO 21 de la NASA et a passé 16 jours sous l'eau pour tester du matériel et des expériences pour la Station spatiale internationale et pour tester les stratégies et les outils de recherche pour des futures missions vers Mars[5].

Le , Matthias Maurer, en compagnie de Samantha Cristoforetti, également astronaute de l'ESA, a rejoint seize astronautes chinois dans la ville côtière de Yantai, en Chine, pour suivre pendant neuf jours leur entraînement de survie en cas de retour du vaisseau Shenzhou en mer. Ils sont ainsi les deux premiers non-chinois à suivre un entrainement avec ces derniers dans l'optique d'un possible vol dans les prochaines années d'un astronaute européen dans un vaisseau chinois[6].

Entre 2017 et 2019, il continue à participer à des formations géologiques sur le terrain liées à la future exploration de la Lune et, en mars 2018, il a obtenu la certification pour effectuer des sorties extravéhiculaires reliées à la Station spatiale internationale dans la combinaison spatiale américaine EMU.

Le , Matthias Maurer est confirmé comme remplaçant de Thomas Pesquet pour l'expédition 65 et la mission Alpha de l'ISS[7].

Vol vers l'ISS[modifier | modifier le code]

Son lancement vers l'ISS avec SpaceX Crew-3 est annoncé le 14 décembre 2020[8].

Le lancement a lieu le 11 novembre 2021. Cela fait de lui le douzième astronaute allemand (de) après Alexander Gerst en 2018. La partie européenne de la mission est appelée Cosmic Kiss (« baiser cosmique »)[9].

Il réalise sa première sortie extravéhiculaire le avec l’Américain Raja Chari pour des travaux de maintenance de la station[10].

Matthias Maurer est revenu sur Terre le [11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Gévaudan, « Matthias Maurer, une nouvelle recrue chez les astronautes européens », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Matthias Maurer, un Sarrois dans l'espace », sur www.francebleu.fr (consulté le )
  3. (en) « Matthias Maurer, l’invité très spatial des 25 ans de l’EEIGM », sur www.esa.int (consulté le )
  4. (en) « Matthias Maurer », sur www.esa.int (consulté le )
  5. (en) « Matthias Maurer », sur www.esa.int (consulté le )
  6. « Une astronaute européenne dans un scaphandre chinois », sur Ciel & Espace (consulté le ).
  7. (en) « Thomas Pesquet first ESA astronaut to ride a Dragon to space », sur www.esa.int (consulté le )
  8. (en) « L’astronaute de l’ESA Matthias Maurer officiellement désigné pour son premier vol en 2021 », sur www.esa.int (consulté le )
  9. (en) « Cosmic kiss », sur www.esa.int (consulté le )
  10. « La première sortie dans l’espace de Matthias Maurer photographiée depuis la Terre », sur Ciel & Espace (consulté le )
  11. (en) « Retour sur Terre de Matthias Maurer, astronaute de l’ESA, après sa première mission à bord de la Station spatiale internationale », sur www.esa.int (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]