Matthias Müller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matthias Müller
Description de l'image Matthias Müller 2015-03-12 002.jpg.
Naissance (64 ans)
Limbach-Oberfrohna, Saxe, (Allemagne)
Nationalité Allemande
Pays de résidence Allemagne
Diplôme
Informaticien
Activité principale
Formation
Informatique

Matthias Müller, né en Saxe en Allemagne de l'Est le [1] à Limbach-Oberfrohna (près de Chemnitz), est un dirigeant d'entreprise allemand. Président de la marque Porsche depuis 2010, il est nommé directeur général du groupe Volkswagen en septembre 2015 à la suite de l'affaire du scandale Volkswagen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Son père était gestionnaire des courses chez MZ, l’ancienne usine de production de cycles et motos, du groupe Auto Union de Chemnitz (groupe qui donnera plus tard naissance à la marque Audi, actuellement filiale du groupe Volkswagen AG).
MZ était alors une entreprise publique (dite en Allemagne de l’Est « VEB » (pour Volkseigener Betrieb, expression qui signifie littéralement « entreprise possédée par le peuple »).

En 1955, dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et en pleine guerre froide ; le père de Mattias Müller fuit l'Allemagne de l'Est[2]. L’année suivante le reste de la famille le rejoint et tous s’installent à Ingolstadt, ville où avait été fondé en 1949 une nouvelle usine d’Auto Union.

En 1973, le jeune Matthias Müller obtient un diplôme d'études secondaires à Ingolstad[3] Il effectue un apprentissage d'outilleur chez Audi NSU Auto Union AG.

Carrière dans l'automobile[modifier | modifier le code]

En 1978 il entame des études supérieures en informatique à l'Université de sciences appliquées de Munich [1] et obtient un emploi dans le domaine encore émergeant de l’informatique automobile embarquée.

En 1984, il occupe déjà une position de gestionnaire dans ce domaine au sein du département "Analyse des systèmes" d'Audi.
Des taches de planification de plus en plus importantes lui sont confiées. De 1993 à 1995, il devient directeur de la gestion de projet pour l'Audi A3, après quoi il coordonnera la planification de toutes les séries produites par la marque.

Un an après que Martin Winterkorn a pris la tête d'Audi (en 2002) Müller en était coordinateur en chef, mais il l'était aussi pour Seat et Lamborghini (la marque sportive du groupe VW).

En 2007, quand Winterkorn prend la tête de Volkswagen, il embauche Müller à Wolfsburg où il a été nommé Generalbevollmächtigten (directeur ayant pleins pouvoir, plénipotentiaire). En tant que chef de la stratégie de produits de VW, Müller a piloté la gestion des produits de toutes les marques du Groupe.

En Juillet 2010, il est nommé (nomination prenant effet au 1er octobre 2010) directeur de Porsche.

En 2007, Matthias Müller rejoint le siège central de Volkswagen à Wolfsbourg, comme responsable de la stratégie produit de la marque Volkswagen, nommé par le président du directoire du groupe, Martin Winterkorn. En 2010, il est nommé président de Porsche, une des autres marques du groupe[4].

En septembre 2015, Matthias Müller est nommé directeur général du groupe Volkswagen à la suite de l'affaire Volkswagen[5].

En , il obtient en outre un siège au conseil d'administration de la société-mère (Volkswagen) en tant que responsable chez Porsche AG[6]. [4]

Le , il remplace Martin Winterkorn comme PDG de Vokswagen, ce dernier venant de démissionner dans le sillage du scandale des moteurs truqués de Volkswagen[7]. Quelques semaines plus tard, il est également élu président d'Audi[8]

En , après un intérim de deux ans et demi à la tête du groupe Volkswagen, le temps de le sortir du « dieselgate » et de le propulser à nouveau le Groupe en tête de la course à la première place des constructeurs automobiles, avec des résultats historiques en 2017, Matthias Müller est remplacé par Herbert Diess[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Müller Vorstandsvorsitzender des Volkswagen Konzerns. Porsche AG, 25 septembre 2015, consulté le 29 septembre 2015
  2. [ « http://www.bilanz-magazin.de/unternehmen/der-luxusmanager-mit-hang-zur-askese/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Bilanz-Magazin, 2014 ]
  3. Lebenslauf (CV) Matthias Müller. Porsche AG, mis en ligne en septembre 2015 (PDF).
  4. (de) Der Vorstand der Porsche AG, porsche.com, récupéré le 24 septembre 2015
  5. « Matthias Müller nommé CEO du Groupe Volkswagen, restant le président de Porsche AG », sur RS-Passion.com - AudiPassion.com (consulté le 4 octobre 2015)
  6. Zusatzamt für Porsche-Lenker: Müller erhält Sitz im VW-Vorstand. In: automobilwoche.de. 27 février 2015, mis en ligne le 29 septembre 2015
  7. Matthias Müller ist neuer VW-Chef. Süddeutsche Zeitung, publié le 25 septembre 2015, consulté le 26 septembre 2015.
  8. Audi AG Personal ; publié le 7 décembre 2015, consulté le 7 décembre 2015.
  9. « Coup d’Etat à la tête de Volkswagen », le Monde, 13 avril 2018

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]