Matthias Luthardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Matthias Luthardt

Naissance 1972
Leyde
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Nationalité Allemande
Profession Réalisateur
Films notables Pingpong

Matthias LuthardtLeyde (Pays-Bas), en 1972), est un réalisateur et scénariste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'instar de Robert, le jeune pianiste et l'un des protagonistes de son film Pingpong, Matthias Luthardt souhaite très tôt épouser une carrière de musicien. Finalement, conscient de son manque de discipline et d'avoir une ambition trop timorée, il abandonne cette voie et s'oriente vers des études de rhétorique et de littérature. Il étudie d'abord à l'Université Eberhard Karl de Tübingen, puis à Lyon.

Si sa culture cinéphile se limite à cette époque aux blockbusters, à Lyon, la fréquentation assidue de l'Institut Lumière lui permet la découverte d'un autre univers cinématographique, avec les films, en autres, de Godard, Truffaut, Kusturica, Lars von Trier, de ses compatriotes Fassbinder, Wenders. Fortement marqué par Le Décalogue, de Krzysztof Kieślowski, il obtient sa maîtrise ès arts en soutenant une thèse sur ce réalisateur.

Ses études littéraires terminées, à 26 ans, il s'inscrit aux cours de réalisation cinématographique de l'Académie du film et de la télévision Konrad Wolf (de) de Potsdam-Babelsberg, dont il est diplômé en 2005. Parallèlement, il suit durant une année (2001-2002), à l'Académie du film du Bade-Wurtemberg à Ludwigsburg et à la Fémis à Paris, le programme de formation continue de l’atelier Masterclass, organisé sous l'égide de l'Académie franco-allemande du cinéma.

Durant ses études à l'Académie Konrad Wolf, il réalise trois documentaires et quatre courts-métrages dont le dernier, Summergames, en 2005, est la matrice de son 1er long-métrage Pingpong. Présenté à la Semaine de la critique internationale du Festival de Cannes 2006, ce film obtient le prix SACD[1], conjointement avec Les Amitiés maléfiques de Emmanuel Bourdieu et le prix OFAJ[2] de la (toute) jeune critique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Sources & références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société des auteurs et compositeurs dramatiques
  2. Office franco-allemand pour la jeunesse