Matthew Centrowitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matthew Centrowitz Portail athlétisme
Matthew Centrowitz Daegu 2011.jpg
Matthew Centrowitz lors des Championnats du monde 2011
Informations
Disciplines 1 500 mètres
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (27 ans)
Lieu Beltsville
Taille 1,75 m
Poids 60 kg
Entraîneur Via Lamanna
Palmarès
Jeux olympiques 1
Championnats du monde - 1 1
Champ. du monde en salle 1 - -

Matthew Centrowitz, Jr. (né le à Beltsville) est un athlète américain spécialiste des courses de demi-fond, champion olympique du 1 500 mètres en 2016 à Rio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Matt Centrowitz (en), vainqueur des Jeux panaméricains de 1979 et quadruple champion des États-Unis du 5 000 mètres.

Révélé lors des championnats panaméricains juniors de 2007 où il décroche le titre du 1 500 m, il remporte dès l'année suivante le titre national junior du 5 000 mètres, et se classe onzième des championnats du monde juniors. En 2010, l'Américain termine à la troisième place des championnats NCAA, et se classe par la suite cinquième des championnats des États-Unis[1].

Il s'affirme lors de la saison 2011 en remportant le titre NCAA du 1 500 m (3 min 42 s 23), puis en s'adjugeant son premier titre national senior à l'occasion des championnats des États-Unis à Eugene en 3 min 47 s 63, devant les favoris de l'épreuve Bernard Lagat et Leonel Manzano. Il réalise les minima pour les championnats du monde au cours du meeting Herculis de Monaco, fin juillet, en 3 min 34 s 46 (record personnel). Il confirme son potentiel aux mondiaux de Daegu en s'emparant de la médaille de bronze du 1 500 m en 3 min 36 s 08, derrière les Kényans Asbel Kiprop et Silas Kiplagat[2].

Deuxième des sélections olympiques américaines de 2012, il participe aux Jeux olympiques de Londres et se classe quatrième de la finale, derrière l'Algérien Taoufik Makhloufi, l'Américain Leonel Manzano et le Marocain Abdalaati Iguider.

Vainqueur d'un nouveau titre national en 2013, il remporte la médaille d'argent du 1 500 m aux championnats du monde de Moscou, en 3 min 36 s 78, derrière le Kényan Asbel Kiprop[3]. Il obtient un troisième titre de champion des États-Unis en 2015 et se classe huitième des championnats du monde de Pékin. Lors de cette saison, il porte son record personnel sur 1 500 m à min 30 s 40 à l'occasion du meeting Herculis de Monaco, le 17 juillet 2015.

Le 20 mars 2016, Centrowitz est sacré champion du monde lors des championnats du monde en salle de Portland en 3 min 44 s 22, devançant le Tchèque Jakub Holuša (3 min 44 s 30) et le Néo-Zélandais Nick Willis (3 min 44 s 37)[4].

Le , lors des Jeux olympiques à Rio de Janeiro, Matthew Centrowitz décroche le plus grand titre de sa carrière en s'imposant en finale du 1 500 m dans le temps de min 50 s 00 au terme d'une course menée sur un rythme lent qu'il a dominée de bout en bout. Premier américain titré sur cette distance depuis Mel Sheppard en 1908, il devance le tenant du titre algérien Taoufik Makhloufi (min 50 s 11) et le Néo-Zélandais Nick Willis (min 50 s 24)[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2007 Championnats panaméricains juniors São Paulo 1er 1 500 m 3 min 56 s 63
2011 Championnats du monde Daegu 3e 1 500 m 3 min 36 s 08
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 7e 1 500 m
Jeux olympiques Londres 4e 1 500 m 3 min 35 s 17
2013 Championnats du monde Moscou 2e 1 500 m 3 min 36 s 83
2015 Championnats du monde Pékin 8e 1 500 m 3 min 36 s 16
2016 Championnats du monde en salle Portland 1er 1 500 m 3 min 44 s 22
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1er 1 500 m 3 min 50 s 00

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
1 500 m 3 min 30 s 40 Monaco

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Athlete bio - Matthew Centrowitz », sur usatf.org (consulté le 10 août 2011)
  2. (en) « Résultats du 1 500 m des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 4 septembre 2011)
  3. « Kiprop garde sa couronne », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 18 août 2013)
  4. Men's 1 500 m final
  5. « Matthew Centrowitz devant, tous les autres derrière sur 1500 m », sur olympic.org,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]