Matteo Bartoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matteo Bartoli
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
TurinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Matteo Giulio Bartoli (né à Albona, en Istrie, le 22 novembre 1873 - mort à Turin, 23 janvier 1946) est un linguiste italien spécialiste des langues romanes, notamment du dalmate.

Docteur de l'université de Vienne, il a enseigné la linguistique à l'université de Turin de 1908 à sa mort en 1946. Il est connu pour ses apports à la géographie linguistique, sa collaboration à l'Atlas linguistique italien et pour avoir été l'un des enseignants du philosophe Antonio Gramsci.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est enterré au cimetière monumental de Turin.

Travaux[modifier | modifier le code]

Matteo Bartoli, influencé par son maître Meyer-Lübke et par Croce et Vossler, s'est intéressé à la dialectologie italienne et à la langue dalmate.

Il est également connu pour avoir émis la théorie de géographie linguistique, dans laquelle il développe quatre normes d'évolution linguistique.

Ses principaux livres sont :

  • Das Dalmatische (1906)
  • Introduzione alla neolinguistica (1925)
  • Saggi di linguistica spaziale (1945)
  • Breviario di neolinguistica (1925)
  • Alle porte orientali d'Italia. Dialetti e lingue nella Venezia Giulia (1945)

Les quatre normes[modifier | modifier le code]

Elles sont inspirées les travaux de Gilliéron:

normes des régions isolées[modifier | modifier le code]

normes des régions latérales[modifier | modifier le code]

normes des régions majeures[modifier | modifier le code]

normes des régions « Seriore »[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]