Matrice d'affaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matrice à neuf cases.

En gestion, la matrice d'affaires (angl. business model canvas) est une représentation de la façon dont une organisation développe son modèle d'affaires[1]. Sa représentation la plus connue est le business model canvas qui a été conçue par Alexander Osterwalder (en) et Yves Pigneur (en) dans la thèse du premier puis diffusée dans l'ouvrage co-écrit par les deux et intitulé Business Model Nouvelle Generation[2].

Matrice[modifier | modifier le code]

Prenant souvent la forme d'une grande feuille papier, la matrice traditionnelle telle que conçue par Alexander Osterwalder (en) au cours des années 2000 compte neuf cases :

  • Partenaires clés ;
  • Ressources clés (y compris intellectuelles)
  • Activités clés ;
  • Structure des coûts ;
  • Propositions de valeurs (service ou produit) ;
  • Relations clientes ;
  • Canaux (de communication et de distribution) ;
  • Flux de revenus ;
  • Clientèle ciblée.

Il existe plusieurs variantes, y compris une version allégée et une matrice d'entreprise sociétale, qui va au-delà du produit seul pour prendre en compte l'impact sur l'environnement et la valeur apportée à la société[3].

Son business model canvas comprend 9 composantes :

  • Proposition de valeur : Elle peut être quantitative ou qualitative. C’est ce qui permet de se différencier des concurrents
  • Segmentation clients : L’entreprise doit identifier les clients qu’elle essaie de servir selon le produit ou le service conçu
  • Canaux de distribution : Une entreprise peut fournir sa proposition de valeur à ses clients cibles via différents canaux. Des canaux efficaces distribueront la proposition de valeur d'une entreprise rapidement, efficacement et de manière rentable
  • Relations client : Les  entreprises doivent identifier le type de relation qu'elles souhaitent créer avec leurs segments de clientèle
  • Sources de revenus : Ce sont les revenus qui permettent à l’entreprise de vivre
  • Ressources clé : Les ressources nécessaires pour créer de la valeur pour le client
  • Partenaires clés : Afin d'optimiser les opérations et de réduire les risques d'un modèle d'entreprise, les organisations cultivent généralement des relations acheteur-fournisseur afin de pouvoir se concentrer sur leur activité principale
  • Activités principales : Les activités les plus importantes dans l'exécution de la proposition de valeur d'une entreprise.
  • Structure des coûts : Représente les coûts d’investissement au départ et les coûts de fonctionnement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qu’est-ce que le Business Model Canvas ? », sur Blog, gestion de projet (consulté le ).
  2. Guillaume Carton, Les Coulisses du Management, Paris, Economica, , 106 p. (ISBN 9782717871562), chap. 11 (« Le Business Model Canvas »), p. 89-96
  3. https://www.socialbusinessmodels.ch/sites/default/files/u1/articles/Comparatif%20de%20canevas%20de%20construction%20de%20mod%C3%A8les%20d%27affaires.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Osterwalder Alexander, « Catalogue SUDOC », sur www.sudoc.abes.fr (consulté le )