Matrice d'Eisenhower

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La matrice d'Eisenhower est un outil d'analyse qui permet de classer les tâches à faire en fonction de leur urgence ainsi que de leur importance[1].

Elle a été conçue par Dwight David Eisenhower. Cette matrice est un tableau à double entrée[2] :

Matrice d'Eisenhower
  • axe vertical : urgence des tâches
  • axe horizontal : importance des tâches

La matrice comprend donc quatre zones :

  • A : activités importantes et urgentes, tâches à exécuter immédiatement et soi-même
  • B : activités importantes mais peu urgentes, tâches à planifier et exécuter soi-même
  • C : activités urgentes mais peu importantes, tâches à déléguer rapidement
  • D : activités peu urgentes et peu importantes, tâches inutiles à abandonner

La méthode est implantée dans des logiciels variés[3],[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette méthode visant à donner des priorités aux tâches aurait été inspirée par Dwight D. Eisenhower, 34e président des États-Unis d'Amérique, qui aurait un jour déclaré : « Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent rarement important ».

La matrice d'Eisenhower a été développée à partir de cette citation, comme moyen d'aider les gens à donner des priorités à leurs tâches.

Analogie avec la criticité[modifier | modifier le code]

Cette matrice présente des analogies avec la matrice de criticité. En effet, cette matrice dispose elle aussi d'un axe « importance », appelé « niveau de gravité », et d'un axe temporel, mais qui exprime une fréquence plutôt qu'un degré d'urgence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]